Ban Ki-moon félicite la Chine pour l’ordre du jour du Sommet du G20 de Hangzhou

0
300
Ban Ki-moon félicite la Chine pour l'ordre du jour du Sommet du G20 de Hangzhou

Par Yin Miao, du Quotidien du Peuple)

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, a salué vendredi dernier les efforts de la Chine dans la l’insistance dont elle a fait preuve sur la promotion de la croissance verte et le renforcement de la présence des pays en développement lors du prochain sommet du G20. Le Secrétaire général de l’ONU a fait ces déclarations lors d’un entretien avec plusieurs medias chinois basés à l’ONU à quelques jours de sa présence au Sommet du G20 qui aura lieu au début du mois de septembre. Sa prochaine visite sera sa deuxième de l’année à Hangzhou mais aussi son 11e voyage en Chine en tant que Secrétaire général de l’ONU. Ban Ki-moon a félicité la Chine pour sa direction particulièrement réussie du Sommet du G20 de cette année, qui permettra au G20 de s’engager dans un programme d’action qui viendra appuyer complètement l’Agenda 2030 pour le développement durable et de l’Accord de Paris sur le changement climatique. Il a également souligné que c’est la première fois dans l’histoire du G20 que celui-ci rassemble les objectifs de développement durable et l’accord sur le changement climatique dans son programme d’action, espérant dans le même temps que tant l’Agenda 2030 pour le développement durable que l’Accord de Paris pourront être traduits en actions concrètes. Le thème du sommet du G20, à savoir « Vers une économie mondiale innovatrice, dynamique, interconnectée et inclusive », a-t-il ajouté, reflète l’esprit même de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Ban Ki-moon a également félicité la Chine pour avoir invité les chefs d’Etat et de gouvernement de pays en développement comme la Thaïlande, qui préside le G77, le Tchad, qui préside l’Union africaine, et le Laos, qui préside l’Association des Nations de l’Asie du Sud-est, à se joindre à la discussion, estimant que cela permettra d’amener le Sommet du G20 à un autre niveau d’inclusivité. Le chef de l’ONU a par ailleurs déclaré qu’en tant que représentants des économies du monde les plus importantes et les plus actives, les membres du G20 devraient également faire preuve de résolution pour résoudre les obstacles économiques et financiers mondiaux. Il a souligné que pour faire face aux difficultés économiques mondiales actuelles dues à une reprise lente, des investissements ternes, une demande atone et une hausse du chômage, les dirigeants du G20 devraient discuter de la façon de répondre à ces obstacles et autres questions de gouvernance mondiale, procédé dans lequel l’ONU s’engagera.

La Chine, dont l’économie connaît actuellement un rééquilibrage, a fait preuve de leadership dans cet aspect, a souligné M. Ban, qui a ajouté qu’il espère que la Chine démontrera encore une fois son leadership lors du Sommet de Hangzhou. Ban Ki-moon a également fait part de sa satisfaction face au leadership dont a témoigné la Chine, en tant que pays hôte du sommet, dans la lutte contre le changement climatique, qui fait partie de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Il a également rappelé qu’alors que la communauté internationale accélère le processus de ratification de l’Accord de Paris, c’est la première année que les dirigeants du G20 se réunissent pour discuter des objectifs de développement durable et du changement climatique, ainsi que de la façon de les mettre en œuvre en parallèle.

À l’heure actuelle, 22 pays ont déjà ratifié l’Accord de Paris, a-t-il précisé. Exprimant enfin sa gratitude envers la Chine pour sa promesse de finaliser la procédure juridique interne nécessaire à la ratification du pacte avant le sommet du G20, Ban Ki-moon a décrit l’action de la Chine comme encourageante. Il espère que les autres pays, en particulier les pays du G20, suivront la direction empruntée par la Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE