Centrafrique : Rififis à la fédération centrafricaine de hand-ball

0
255
Centrafrique : Rififis à la fédération centrafricaine de hand-ball

Contrairement à d’autres organisations sportives en Centrafrique, celle de handball vit une période parsemée d’embuches et de troubles. Après quatre années d’exercice, le bureau sortant de cette fédération avait convoqué une assemblée élective en Mai dernier. Laquelle assemblée élective a vu la victoire de M. Tahiri Zeinou Zed.

Peu de temps après, les résultats de ces élections ont été annulés par la confédération africaine de hand-ball (CAHB) qui aurait été saisie par une fronde de mécontents. Malgré la décision du tribunal arbitral sportif (TAS) qui autorisait le nouveau bureau à poursuivre les activités de la fédération, la fédération centrafricaine de hand-ball aura du mal à se remettre sur les pieds.

Les rififis internes

Comme dans presque toutes les organisations sportives en Centrafrique, les intérêts pécuniaires seraient au centre des enjeux. Le bureau sortant dirigé par Dr Patrick NINGATA DJITA aurait accusé son challenger de truquage des élections à son profit. Alors que M. Tahiri ZEINOU ZED et son équipe pointeraient du doigt la « mauvaise gestion » de l’équipe sortante.

Contacté, un fin connaisseur de la fédération dit ne pas être surpris de cette querelle. Il avance par ailleurs l’idée d’un audit de la fédération par M. ZED, si ce dernier était élu à la tête de la fédé. Une idée qui, toujours selon notre interlocuteur, aurait déplu à l’équipe sortante. Plusieurs tentatives de tenue d’une assemblée élective ont échoué. La dernière en la date du 07 Aout dernier. Tout se passe comme si la crise était loin de terminer.

Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE