CHINE-AFRIQUE : Comment renforcer la coopération pour un développement durable

0
90

~Depuis l'indépendance, les pays africains entretiennent une relation très poussée avec la Chine. Malgré l'instabilité politique des régimes en Afrique, la Chine se montre toujours amicale, disponible et disposée à aider ces pays africains. En décembre 2015, le président chinois Xi Jinping a annoncé lors du deuxième sommet Chine-Afrique à Johannesburg, l'octroi d'un fonds dont le montant s'élève à plus de 60 milliards de dollars US pour le développement de l'Afrique au cours des trois prochaines années. Ce fonds devra assurer la bonne exécution des dix programmes de coopération prioritaire identifiés par les deux parties. L'Afrique, on le sait, traverse pour l'heure des situations difficiles, voire critiques. La chute des prix des produits d'exportation de ces pays africains ont laissé des effets néfastes sur les performances économiques. Certains Etats africains se sont tournés vers l'Occident. Or, il se trouve que les conditions imposées pour toute aide venue des pays occidentaux ne favorisent pas la résolution du problème. Face à cette question, les pays africains doivent réfléchir ensemble à la transformation des ressources africaines sur place, en favorisant les chaînes de valeur au sein de l'ensemble des secteurs, incluant la dimension sous-régionale et continentale. La Chine, qui dispose de la technologie nécessaire et de la volonté politique, est prête à aider à atteindre cet objectif stratégique. Aussi, les pays africains doivent présenter des programmes de développement pertinents qui pourront au retour bénéficier aux populations locales. L'Afrique enregistre aujourd'hui le taux de chômage des jeunes le plus élevé au monde. Vecteurs du développement, ces jeunes doivent être encadrés pour être à l'abri du phénomène de terrorisme. C'est pourquoi, ensemble avec la Chine, les pays africains devront adopter une feuille de route qui soit accessible au bien-être de la population avec un fort accent sur la jeunesse. L'Afrique tout entière devra sans tarder multiplier les partenariats avec la Chine pour qu'ensemble, ils voient comment ce géant asiatique peut soutenir les projets de société, surtout le programme de paix et de sécurité. Les Africains aussi sont appelés à une forte mobilisation, à soutenir leurs dirigeants pour que ces programmes puissent se concrétiser.

Par Saint Régis Zoumiri, directeur de publication du Quotidien Palmarès (RCA)

LAISSER UN COMMENTAIRE