CENTRAFRIQUE : ABAKAR SABONE DANS LE COLLIMATEUR DE LA CPI

0
251
CENTRAFRIQUE : ABAKAR SABONE DANS LE COLLIMATEUR DE LA CPI

~La liste des candidats susceptibles de passer devant la barre à la cour pénale internationale (CPI) continue de croître. Après les anciens présidents Michel Djotodia, François Bozizé dont les noms sont cités dans plusieurs affaires de meurtre en Centrafrique, voilà que celui d’Abakar Sabone vient de ressurgir.

~Ancien ministre de courte durée sous François Bozizé, M. Abakar Sabone serait soupçonné par la CPI d’ « être derrière plusieurs attaques » rebelles dans le pays. Ses rebelles auraient commis des crimes de grande ampleur dont la CPI a décidé de s’en saisir. Il est aussi vu comme potentiellement dangereux pour ses appels incessants à la partition du pays.

~Du chantage à la demande des postes ministériels dans son pays, le rebelle Abakar Sabone multiplie les messages de haine et de reprise des hostilités (cf. sa page facebook) dans son pays. Il était le premier, et à la grande surprise de tous, à rappeler la théorie du partage de la Centrafrique avec le Nord musulman et le Sud chrétien.

~Un message rapidement balayé des revers de main par la majorité des Centrafricains (chrétiens comme musulmans). Aujourd’hui, la CPI poursuit ses enquêtes et selon un expert, celle-ci a déjà une première liste des « probables accusés ». Le nom de M. Sabone est cité après ceux de plusieurs autres combattants de l’ex-séléka dont celui de Nourredine Adam. Depuis son élection à la tête du pays, le président Touadera dit travailler activement pour un Etat de droit et une justice équitable pour tous.

La rédaction de Mbipatisiriri

LAISSER UN COMMENTAIRE