La MINUSCA salue les engagements des bailleurs estimés à plus de deux milliards de dollars

0
118

17 novembre 2016 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) se réjouit de l’annonce des bailleurs de fonds de mettre à la disposition de la République centrafricaine, plus de deux milliards de dollars américains pour le financement de son plan de relèvement et la consolidation de la paix (RCPCA). Ce montant est largement supérieur aux besoins exprimés pour les trois prochaines années.
 
L’annonce a été faite ce jeudi lors de la Conférence de Bruxelles pour la République centrafricaine. Les besoins de financement de ce plan lors des cinq prochaines années sont estimés à 3.1 milliards de dollars.
 
“Aujourd'hui est un jour d'espoir et de confiance de la communauté internationale en la République centrafricaine, son peuple et son Gouvernement”, a souligné le Représentant spécial du Secrétaire général, Parfait Onanga-Anyanga.
 
Le chef de la MINUSCA salue également la signature à Bruxelles, en marge de la conférence, du Cadre d’engagement mutuel entre la République centrafricaine et la communauté internationale (CEM-RCA). Le document a été paraphé par le Chef de l’État centrafricain, Faustin Archange Touadéra et le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, au nom du Secrétaire général, en présence de la Haute Représentante de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité et Vice-Présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini et du Vice-Président de la Banque mondiale, Jan Walliser.
 
Le CEM-RCA est complémentaire du RCPCA et ces deux instruments permettront d’accroître le partenariat pour la consolidation de la paix dans la transparence et la responsabilité mutuelle, la cohérence et l’appui durable des partenaires internationaux pour la réalisation de cette priorité stratégique. 

CNC

LAISSER UN COMMENTAIRE