Camp de Roux: des prisonniers politiques et criminels tentent de s’évader

0
240

depuis hier, des coups de feu ont été entendus dans l’enceinte du camp de Roux et ses alentours.

Selon les informations recueillies par la rédaction de PALMARES CENTRAFRIQUE, il s’agit des prisonniers « politiques » et autres prisonniers inculpés dans des atrocités, incarcérés à la prison de Camp de Roux, qui ont essayé de s’évader.

Ils ont commencé par un simulacre de bagarre interne.

Attirant l’attention des gardes, ces derniers sont allés s’enquérir de la situation. Une fois la porte de la prison ouverte, les prisonniers sont sortis en masse, bousculant les gardes qui n’ont pas hésité à céder le passage.

Armés jusqu’aux dents, les gardes n’ont pas hésité à faire des tirs de dissuasion.

Mais vu l’insistance des prisonniers qui ont tenu coute que coute à prendre la poudre d’escampette, les bérets verts qui les poursuivaient auraient tiré à bout pourtant touchant un prisonniers.

Finalement, les prisonniers, pris de peur, ont stoppé leur aventure et ramenés en tôle.

On compte quelques cas de blessés.

Pour l’heure, le calme est revenu. Rappelons que la prison du camp de Roux est remplie de bandits de haut niveau qui ont tant éliminé des vies lors de la récente crise qu’a traversée la République Centrafricaine.

La Rédaction de PALMARES CENTRAFRIQUE.

LAISSER UN COMMENTAIRE