BRIA: DES TIRS NOURRIS ONT REPRIS ENTRE REBELLES TCHADIENS ET GROUPE D’AUTO-DEFENSE

1
161

Même si les violences ont calmé dans les villes de Bangassou et Alindao, celles de Bria ont repris et avec une intensité très forte.

Joint ce matin par la rédaction de Palmarès, un prêtre de la localité témoigne "les combats ont repris et cette fois, les choses s'empirent davantage".

Toujours d'après lui, les populations accourent de partout. Certains ont préféré se terrer dans leur maison, alors que d'autres ont gagné les champs.

Un habitant a également témoigné que l'entrée de la ville s'est transformée en camp de déplacés.

Notons que la ville a été envahie par des hommes lourdement armés venus du Tchad.

Dans la foulée, un groupe d'auto-défense est né et fait résistance aux "envahisseurs". La concession de l'église catholique de la ville est remplie de déplacés qui notent l'absence d'une aide humanitaire.

Affaire à suivre

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE