RCA: LE MINSITRE DU COMMERCE SE PRONONCE SUR LES QUESTIONS LIEES A SON DEPARTEMENT

0
632

C’est dans son cabinet à Bangui que le ministre du commerce et de l’industrie M. Come Assane a conféré avec les médias nationaux.

Dans un style simple et convaincant, le jeune membre du gouvernement a fait le tour des actualités liées à son département et qui ont fait le tour du pays ces derniers temps.

En premier lieu, il y a la question des flambée des prix de la bière de la brasserie Mocaf. Alors que les consommables Centrafricains ne cessent de pointer du doigt le ministère de laisser la brasserie augmenter les prix de la bière locale, le chef de ce département balaie ces accusations et parle de la mauvaise foi de certains Centrafricains (les revendeurs principalement) qui n’hésitent pas à augmenter les prix à tue tête dans les buvettes et autres caves à boissons.

« Une mission sera bientôt diligentée pour contrôler les prix sur le marché » a-t-il souligné.

Aussi, le ministre se dit satisfait de la qualité des bières locales. Pour lui, depuis qu’il est nommé à la tête de ce ministère, beaucoup de choses ont été faites pour non seulement améliorer la qualité des bières locales, mais aussi pour que les prix baissent.

Il a également les démarches qu’il a faite au niveau international pour que les investisseurs reprennent courage afin d’investir davantage dans son pays.

Sa mission récente aux Etats Unis dans le cadre de l’AGOA ( le commerce USA-AFRIQUE) a été une mission satisfaite pour le pays.

M. Assane n’a pas manqué de rappeler qu’il est l’homme du terrain. Cela pour rappeler ses nombreuses décentes sur terrain auprès des entreprises notamment la SUCAF, la MOCAF…

Ces décentes ne sont pas innocentes. Elles viennent à point nommé montrer combien le membre du gouvernement et son département tiennent à cœur la question du bien-être de la population centrafricaine.

Pour lui, la RCA commerce à devenir un pays où il y a un bon climat d’affaires.

Il invite cependant les investisseurs à venir massivement investir dans le pays, car dit-il  » la paix commence peu à peu à venir ».

Le membre du gouvernement n’a pas manqué aussi de souligner les efforts de son département dans de nombreuses signatures d’accord dont celle  avec les  Chinois pour l’exploitation d’une cimenterie à POSSEL.

Il invite par ailleurs les Centrafricains à prendre soins des équipements de travail sur le site de la cimenterie de NZILA dont une partie a été vandalisée par la population.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE