ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE PROFESSEUR FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA A L’OCCASION DE LA TABLE RONDE DU SOMMET CHINE AFRIQUE DE BEIJING

0
162
Le président centrafricain et son homologue chinois

Excellence Monsieur XI JINPING, Président de la République Populaire de Chine, Secrétaire Général du Comité Central du Parti-Communiste Chinois ;
Excellence Monsieur Matamela Cyril RAMAPHOSA, Président de la République Sud Africaine, Coprésident du Forum ;
Excellence Monsieur Paul KAGAME, Président de la République du Rwanda, Président en exercice de l’Union Africaine ;
Excellence Messieurs les Chefs D’État et de Gouvernement ;
Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies ;
Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales ;
Distingués invités ; Mesdames et Messieurs,
Permettez-moi tout d’abord d’exprimer mes sincères remerciements au Gouvernement et au peuple ami chinois, pour l’accueil très cordial et la marque d’hospitalité qui m’ont été réservés ainsi qu’à toute ma délégation, depuis notre arrivée dans cette belle capitale de Beijing.
Mes remerciements vont également à l’endroit du pays du Co-président de notre Forum, à savoir l’Afrique du Sud, et au Secrétariat du Comité de Suivi du Forum, pour l’excellent travail préparatoire accompli ayant permis la réussite de cette conférence.

La République Centrafricaine, mon pays est honorée de se retrouver aujourd’hui avec tous les autres États africains, à ce grand et important Rendez-vous de notre continent avec la Chine.
C’est ici, le lieu d’exprimer la satisfaction de la République centrafricaine quant au développement croissant de la coopération Sino- Africaine, au rôle joué par notre plate-forme commune depuis 18 ans, ainsi qu’aux réalisations concrètes qui font du partenariat sino-africain, un étendard de la coopération Sud-Sud, basé sur les principes de sincérité, d’amitié, d’égalité et de gagnant-gagnant avec un mécanisme efficace.
Je voudrais également me réjouir des réalisations obtenues dans le cadre de la mise en œuvre des dix programmes de coopération et du plan d’action de Johannesburg (2016-2018) qui ont constitué un appui considérable à nos Etats.
Qu’il me soit permis, d’adresser mes sincères félicitations au Président XI JINPING, pour le rôle catalyseur que joue la Chine en faveur de la promotion du partenariat avec l’Afrique ainsi qu’au Président RAMAPHOSA, pour la coprésidence efficace de notre Forum depuis six ans de l’Afrique du Sud.
Excellence Messieurs les Chefs d’Etat et Chers Collègues,

« La Chine et l’Afrique : construire une communauté de destin encore plus solide par la coopération gagnant-gagnant ». Ce thème retenu pour notre sommet est suffisamment évocateur et plein de sens. Car le développement des relations Sino- Africaines constitue un véritable choix stratégique.
Notre coopération a parcouru un long chemin, avec des résultats remarquables à travers la mise en œuvre des projets concrets, le développement du partenariat public-privé et les financements concessionnels, qui apportent des avantages mutuels et réels aux peuples africains et chinois.
A ce titre, Promouvoir la construction d’une communauté de destin plus solide pour nos nations ne peut que nous interpeller tous. Car la Chine et l’Afrique ont des besoins communs, des avantages complémentaires et des opportunités partagées.
La Chine et l’Afrique qui partagent depuis toujours un destin commun à toute épreuve, doivent continuer à mutualiser leurs efforts, en mettant l’accent sur l’orientation stratégique, afin de pérenniser la convergence de vues, pour construire effectivement une communauté de destin plus forte.
La Chine et l’Afrique ont aussi besoin d’exploiter des diverses potentialités, à explorer de nouveaux champs d’action, et à promouvoir les échanges entre les civilisations chinoise et africaine en vue d’une prospérité commune.
C’est pourquoi, je voudrais exprimer ma satisfaction et l’entière adhésion de la République Centrafricaine aux huit (08) initiatives annoncées par le Président XI JINPING, ainsi que l’enveloppe des Soixante milliards de dollars américains mis à disposition en faveur des pays africains pour la réalisation de ces initiatives.
Ce geste fort louable, contribuera sans nul doute, au renforcement de notre coopération pour le bénéfice de nos peuples respectifs. Cela démontre la ferme volonté de notre grand ami la Chine, à porter la coopération avec les pays africains, à un niveau plus élevé.
Aussi, voudrais- je réaffirmer, au nom du peuple et du Gouvernement centrafricains, mon indéfectible attachement au partenariat Chine-Afrique et exprimer par la même occasion, ma ferme volonté et entière disposition à participer activement, que dis-je pleinement à sa consolidation.

Excellence Messieurs les Chefs d’Etat et Chers Collègues,
Permettez- moi également de me réjouir des nouvelles perspectives ouvertes à la coopération sino-africaine à travers la mise en synergie de l’Initiative « la Ceinture, la Route », le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, les stratégies nationales de développement des pays africains, l’industrialisation et la modernisation agricole, sans perdre de vue, les ressources naturelles et le potentiel du marché africain.
Excellence Messieurs les Chefs d’Etat et Chers Collègues,
La Chine s’est hissée au rang des partenaires privilégiés de la République Centrafricaine. Nos deux Etats entretiennent des relations de coopération denses et diversifiées, qui se sont montrées fructueuses dans des domaines aussi variés que les infrastructures, la santé, l’éducation, l’agriculture, les échanges culturels et humains, pour ne citer que ceux-là.
Aujourd’hui encore, au moment où la République Centrafricaine n’aspire qu’à la paix, à sa stabilisation, ainsi qu’à sa reconstruction, la Chine a pris avec nous, de nous accompagner à travers plusieurs projets de développement.
C’est ici, l’occasion de témoigner au Gouvernement et au peuple ami Chinois, la profonde gratitude du Gouvernement et du peuple Centrafricains pour cette marque de solidarité et sa contribution significative à la reconstruction de mon pays.
Excellence Messieurs les Chefs d’État et Chers Collègues,

La République Centrafricaine, pays post-conflit a, dans sa stratégie de Relèvement et de Consolidation de la Paix, jeté les bases solides du développement durable qui commencent à porter ses fruits.
L’ouverture de l’Initiative « une ceinture, une route à notre Forum tombe à point nommé. C’est pourquoi, je voudrais ici, exprimer solennellement, l’intérêt pour mon pays d’être partie prenante à cette « initiative ».
Aussi, eu égard à son statut de pays enclavé, sans littoral, ainsi qu’à sa position géostratégique au cœur de l’Afrique, la République Centrafricaine formule le vœu que notre forum fasse d’elle, pourquoi pas, le centre et le hub de connectivité à tous les autres pays africains.
La réalisation de cette initiative pour les pays enclavés et sans littoral comme la République Centrafricaine, mon pays ne pourra qu’être prometteuse des projets intégrateurs tant au niveau national, sous- régional que régional.
A cet effet, la RCA s’engage à offrir toutes les facilités possibles pour la réalisation de ce projet.
Aussi, voudrais-je solliciter, dans le cadre de la relance économique, davantage d’investissements chinois dans les domaines industriel, agricole, forestier, minier et autres.
Je ne saurais clore mon propos sans réitérer l’attachement de la République Centrafricaine à la consolidation du partenariat Sino Africain ainsi que mes vives félicitations aux autorités chinoises sans oublier le comité d’organisation pour la parfaite réussite de ce Sommet.
Vive la coopération Sino-africaine,
Vive la solidarité entre nos peuples,
Djong Fé Oué yi wane soué !
Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE