ANNEE ACADEMIQUE 2018-2019 : le taux de demandes d’inscriptions élevé au complexe scolaire MAISON PRISCA

0
73

En Centrafrique l’année scolaire 2018-2019 va bientôt commencer. Selon le calendrier officiel, les élèves devront retrouver le chemin des classes d’ici le 17 septembre prochain. Face à cela, des défis s’offrent quotidiennement aux parents d’élèves qui doivent tout faire pour inscrire leurs enfants et aux établissements publics et privés qui doivent s’attaquer aux défis logistiques pour une bonne rentrée scolaire.

Le complexe scolaire et professionnel MAISON PRISCA se situe dans la commune de BIMBO. A la sortie sud de la capitale centrafricaine, le complexe scolaire et professionnel MAISON PRISCA se distinct non seulement pour son cadre idéal, mais aussi pour la qualité et la disponibilité de ses enseignants.

Pour cette nouvelle année qui s’annonce d’ailleurs bien pour MAISON PRISCA, on note un nombre important de demandes d’inscriptions.

Ces demandes récurrentes s’expliquent par le fait que le complexe a mis sur pieds une politique réussie pour un encadrement parfait des enfants.

L’année passée, les résultats aux différents examens de fin d’année ont été satisfaisants à tel point que cette année, les parents d’élèves accourent de partout pour faire bénéficier leurs enfants à une formation de qualité.

 

Rappelons que pour l’année précédente, à la maternelle petite section, 21 élèves ont composé et 18 sont déclarés admis soit 81% de réussite. A la grande section, nous comptons 30 admis sur 35 élèves, soit 85,74%. Au CP, 39 réussites sur 44 enfants, soit 95%.

Au CE1, il y a eu 46 admis sur 50 élèves, soit 92% de réussite. Au CE2, 36 élèves sont admis sur un total de 39 enfants, 92%.

Au CM1, 28 admis sur 30 élèves, soit 93%.

Enfin, au CM2, tous les élèves qui se sont présentés à l’examen de CEF1 sont déclarés admis soit 100% de réussite. Un score honorable qui met à la lumière la volonté réelle des promoteurs de cette école quand à l’avenir meilleur de la Centrafrique.

C’était l’occasion pour le coordonnateur le Pasteur Nicolas Aimé Simplice SINGHA GBAZIA de remercier les parents qui, au-delà des nombreuses crises, ont compris l’importance d’entretenir les enseignants en étant réguliers dans le paiement des frais scolaires de leurs enfants.

Cette année, ce sera une autre réalité. Pour le complexe scolaire MAISON PRISCA, ce n’est pas l’effectif qui compte, mais la qualité de formation qu’il donne à chaque enfant. Pour ainsi dire que l’objectif principal reste et demeure l’avenir des enfants.

Le Révérend pasteur Nicolas Aimé Simplice SINGHA GBAZIA, coordonnateur national du complexe s’en félicite à notre micro « Nous ne recherchons pas un effectif élevé, mais nous sommes à la quête d’un avenir radieux de nos enfants. Chez nous, l’effectif est limité, nous ne voulons pas d’une classe pléthorique. C’est pourquoi nous avons l’habitude de repousser certaines demandes. Nous privilégions l’excellence. Nos résultats de l’année passée témoignent du sérieux avec lequel nous travaillons ici ».

Notons par ailleurs que dans ce complexe, les coûts de la scolarité sont moindres, car le complexe met au cœur de sa philosophie, une formation humanitaire.

Le pays s’en félicite. Un agent du ministère de l’éducation nous témoigne que ce complexe est l’un des rares en Centrafrique qui offrent une formation de qualités aux enfants Centrafricains.

Nous félicitions le complexe scolaire et professionnel  MAISON PRISCA pour cette prouesse.

Saint-Régis ZOUMIRI

LAISSER UN COMMENTAIRE