CENTRAFRIQUE: entre le ministre Ngarso et son Dircab, qui a empoisonné l’autre ?

0
662
Le ministre Silvère NGARSO

Le ministre de la jeunesse et des sports, Silvère NGARSO qui est absent du pays, serait en convalescence quelque part et son état serait grabataire.  Raison pour laquelle les parents du ministre accusent son DIRCAB, NGREPAYO d’être le grand sorcier du département.

Au cours d’une interview exclusive avec le DIRCAB, celui-ci a expliqué qu’il était victime lui aussi d’attaques des forces occultes dans son bureau, et c’est grâce à la Bible, à l’eau bénite et au sel qu’il résiste aux esprits sataniques.

Quelques jours après la rencontre du DIRCAB et l’un des medias nationaux, on apprend que le ministre Silvère NGARSO est tombé gravement malade, d’où son état de santé se dégrade jour et nuit. L’état de santé du ministre inquiétait ses parents qui soupçonnent Arsène NGRAPAYO d’avoir jeté un sort contre son patron.

Là où le bât blesse, c’est que les parents du ministre Ngarso sont allés jusqu’à informer le premier ministre en disant que si leur parent succombe à sa maladie, ils vont s’en prendre au DIRCAB.

Malgré ces accusations, le DIRCAB a balayé d’un revers de main cette campagne de diffamation qui vise à jeter un discrédit sur sa personnalité.

Le chef du gouvernement a donc intérêt à se pencher sérieusement sur cette affaire qui apparait nettement comme une affaire de chiffoniers et qui n’honorent d’ailleurs pas le gouvernement afin d’y mettre un terme.

Affaire à suivre….

Gabriel OUANANGA

LAISSER UN COMMENTAIRE