Centrafrique: la PIJCA et ses invités ont visité la mosquée Ali Baboro et quelques antennes

0
363

Après s’être rendus auprès des membres de l’antenne de la PIJCA de PK22, route de Damara, le bureau de la PIJCA et ses invités ( deux journaliste français travaillant pour OKAPI) se sont rendus ce vendredi 14 septembre au KM5 et à Boeing.

Avant de visiter la mosquée Ali Baboro et rencontrer son Imam, les deux journalistes et toute l’équipe de la PIJCA ont d’abord été accueillis par la présidente des femmes du 3è arrondissement Mlle LAKOUE, qui s’était entourée de quelques femmes, leaders des associations situées dans le 3è arrondissement de la capitale.

Là, l’équipe a échangé brièvement avec les femmes avant de se diriger vers la mosquée Ali Baboro. L’accueil a été chaleureux et très ouvert. C’est dans une atmosphère bon enfant que l’imam de cette mosquée historique, l’imam AWAL a entretenu avec Luc et son photographe Michael.

L’entrevue a duré une demi heure et l’imam n’a pas manqué de rappeler l’histoire de sa mosquée. La mosquée a accueilli plusieurs dépouilles pendant la récente crise, faut-il le rappeler.

Ensuite, l’équipe est retournée pour rencontrer quelques femmes qui l’attendaient encore dans les locaux de la mairie du 3è.

Même si les deux journalistes ne sont pas les partenaires à qui il faut poser les doléances, les femmes leaders des associations ont toutefois exprimé leur sentiment et leurs attentes à l’endroit du CCFD, le partenaire le mieux indiqué pour répondre aux besoins de leurs associations.

Toujours dans le cadre de leur reportage sur les activités de la PIJCA, Luc et Michael et l’équipe de la PIJCA ont fait une descente à Boeing. Là, ils ont eu un tête à tête avec les ex anti-balaka du secteur et l’antenne de la PIJCA de Bimbo III.

Ces ex anti-balaka qui ont toujours manifesté leur volonté d’abandonner les armes et de se tourner vers la paix, ont une fois de plus plaidé pour leur réinsertion dans la vie active.

Ils ont par ailleurs demandé au CCFD de leur venir en aides à travers des activités génératrices de revenus (AGR).

Le président de la PIJCA, M. Belford Michel GBANGOPE a saisi l’opportunité pour s’entretenir avec l’antenne PIJCA de Bimbo III. Il a remis des matériels bureautiques à l’antenne pour son fonctionnement.

C’est à Bimbo, plus précisément à la fondation PRISCA que la journée a pris fin. Une rencontre très fructueuse avec le pasteur SINGHA de l’AEBEC ( association des églises baptistes évangéliques de Centrafrique) a permis aux deux journalistes reporters de comprendre davantage la volonté des Centrafricains de vite tourner la page sombre de l’histoire de leur pays.

Soulignons avant de finir que la visite du KM5 a donner lieu à une rencontre entre les journalistes français et une équipe des déplacés peulhs.

Venus de Bambari, ces peulhs ont longuement parlé de leur situation difficile à Bangui où ils doivent leur survie à la communauté musulmane du PK5.

Le Président de la PIJCA leur rappelé l’arrivée imminente d’un projet social en leur faveur.

Un reportage de Pétrus KOUSSALA

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE