CENTRAFRIQUE: la présence russe et la mort des trois journalistes russes attirent mercenaires et espions

    0
    930

    Bangui est visiblement devenue où affluent des mercenaires et espions à la solde des pays occidentaux et asiatiques.

    Depuis l’annonce du renforcement des relations avec la Russie, les autorités centrafricaines sont devenues malheureusement la cible des pays occidentaux à tel point que certains médias occidentaux multiplient les critiques pour désorienter les esprits.

    En deux années de règne, le Président TOUADERA a su montrer aux yeux du monde sa réelle volonté et sa ferme capacité à hisser tout haut les couleurs de son pays.

    L’armée est structurée, formée, équipée et redéployée. On appelle cela: le miracle centrafricain.

    Et pour paralyser davantage le pays, on note la présence de plusieurs « journalistes » étrangers qui, en réalité ne sont que des espions et mercenaires, partisants de la cause perdue.

    Le dernier journaliste à fouler le sol centrafricain est M. Gael Grilhot. Outre ce mercenaire barbu, il y a aussi des mercenaires russes ou asiatiques qui pillulent les hotels à Bangui.

    On ne sait réellement que font ces soi-disant journalistes sur le sol centrafricain. Mais d’ors et déjà, il y a cette mauvaise volonté à fouiller dans les relations centrafricano-russes qui ne sont autres que la paix et la sécurité pour les Centrafricains.

    Il est temps que les autorités centrafricains veillent sur la mission réelle de ces « journalistes » en Centrafrique.

    Jimmy ALATERE

    LAISSER UN COMMENTAIRE