CENTRAFRIQUE: l’ANECA a-t-elle reçu des téléphones androïd des mains d’Alexandre N’GUENDET afin de semer du désordre sur le campus ?

0
423

L’information a été rendue publique par le président du comité de soutien à Touadéra, M. Didacien Blaise KOSSIMATCHI lors d’une conférence de presse à Bangui.

Selon lui, les membres du bureau de l’association nationale des étudiants centrafricains (ANECA) ont reçu des mains de l’ancien président du CNT, des téléphones android avec pour mots d’ordre de saper l’autorité de l’Etat et celle des dirigeants de l’Université de Bangui.

Face à cette information, ni M. N’guendet, ni le bureau de l’ANECA n’a réagit.  » Qui ne dit mot, consent » dit un adage. Est-ce le cas des accusés ?

Et si cela réel, on peut se poser mille et une question pour savoir pour quel intérêt les deux parties (N’guendet et ANECA) veulent agir ainsi ? Le don d’un téléphone suffit-il de saboter les actions d’un gouvernement ? Même si celles-ci sont bonnes ? Les membres de l’ANECA roulent-ils pour N’guendet ?

Contacté, le secrétaire général de l’ANECA dit vouloir rassembler tous les éléments afin de réagir.

Nos appels pour joindre l’ancien président du CNT sont restés jusque là vains.

Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE