CENTRAFRIQUE : LE DG DE L’ANDE ACCUSE DE NEPOTISME, DE MAFIA ET DE GABEGIE

0
186

C’est seulement en Centrafrique pays de zo koué zo  que nous remarquons que certaines pratiques rétrogrades qui  immoralement ternissent l’image du pays et sombrent la volonté manifeste des autorités du changement des  mentalités.

A en croire nos sources auprès de l’ANDE,  le personnel qualifié de cette agence est en grogne aigue à cause de la gestion opaque du directeur général : Cadre de l’éducation nationale, l’affairisme politique l’a propulsé à la tète de cette agence ou le bon monsieur se tape la poitrine en disant haut et fort a qui veut l’entendre « je suis politicien et ce par ce canal que je suis devenu DG, même Touadéra ne peut me bouger de là».

Evidemment, être politicien dans ce pays est synonyme des postes juteux et voila l’exemple type de ce sulfureux DG de l’ANDE. Il n’a aucun égard vis-à-vis de ses collaborateurs, même à sa hiérarchie  il ne fait qu’à sa tête et gère l’argent comme sa propriété privé !

Les indemnités de chef de service le bon monsieur ne paie pas

Toutes les filles ou femmes stagiaires subissent des pressions démesurées qui ne cadrent pas avec leurs services. Seul le DG sait pourquoi, accentue ces pressions sur ses stagiaires du sexe féminin. Le bon Monsieur a mis tous les services financiers hors circuit au détriment d’un agent comptable d’où les deux gèrent un compte parallèle.

Il y a eu un financement de la BAD de dix millions (10.000.000 FCFA) détourné par ce soi-disant politicien parachuté à la tête de l’ANDE et par qui ? Personne ne le sait. Même Touadéra n’acceptera jamais s’il apprend de telles informations.

A chaque fois que cette agence reçoit des fonds des partenaires, c’est toujours les mêmes cadences de détournements. Le véritable malheur du disfonctionnement de cette agence, c’est le DG en personne.

Autre preuve est que le personnel de l’ANDE accumule aujourd’hui un arriéré de sept (7) mois de salaire alors que le DG se remplit les poches avec les fonds des partenaires alloués à l’agence.

Voilà les tristes réalités au sein de cette agence. Pauvre Centrafrique !

Source : Ouragan Infos

 

LAISSER UN COMMENTAIRE