Centrafrique : le Réseau des Journalistes Sensibles au Genre condamne les violences faites aux femmes à Charahibou

0
94

COMMUNIQUE DE PRESSE

Un violent affrontement a opposé Dimanche 16 Décembre 2018 des Goula et Rounga, deux ethnies proches des ex-Seleka au village Charahibou à la frontière RCA-Soudan au Nord du pays. L’information est confirmée au RJDH par des sources locales.

Par ailleurs, ces violences ont touché les femmes et les filles qui ont massivement gagné la brousse s’exposant à des conditions dramatiques.

Le Réseau des Journalistes Sensibles au Genre (RJSG) par la voix de son Coordonnateur condamne ces violences à l’égard de la femme, et appelle à la protection de celles-ci.

Le réseau rappelle que ces violences ont des conséquences importantes et parfois dramatiques sur la santé mentale et physique des victimes.

Il tient également à souligner que ces violences envers les femmes et les filles sont une épidémie mondiale qui met en péril leur vie et qui a de lourdes conséquences non seulement sur les premières concernées, mais aussi sur leurs enfants et leur communauté.

Au-delà de leur valeur intrinsèque, ces deux cibles sont importantes pour la réduction de la pauvreté et de l’inclusion sociale.

Le Réseau des Journalistes Sensibles au Genre réaffirme son engagement à lutter contre ce fléau pour pouvoir développer le capital humain des femmes, libérer leur potentiel et accroître leur contribution à la croissance économique.

Fait à Bangui (Centrafrique)

Le 19 Décembre 2018

Le Coordonnateur National du RJSG

Saint-Régis ZOUMIRI

(00236)72280229-75428832

LAISSER UN COMMENTAIRE