CENTRAFRIQUE : NGUELAYOM Alex, un étudiant en sciences économiques porté disparu

0
500

NGUELAYOM Alex, étudiant en année de Master à la faculté des sciences économiques et des gestions (FASEG) à l’université de Bangui est porté disparu depuis le 11 août 2018. L’étudiant fait du taxi moto après les cours afin de subvenir à ses besoins, mais le 11 aout dernier, il était parti pour ne plus revenir à la maison.

Depuis, des avis de recherche ont été lancés par ses proches et ses condisciples mais sans suite.

Habitant le quartier SICA2, derrière le lycée professionnel féminin (LPF), le jeune homme a l’habitude après le cours de faire du taxi-moto pour joindre les deux bouts. Mais cette journée du 11 aout 2018, le jeune homme est sorti mais sans laisser de trace.

Les dernières informations recueillies auprès de l’un de ses proches faisaient mentions de ce qui suit : « Notre frère m’a appelé le jour sa disparition le 11 aout 2018 vers 19heures environs pour me dire qu’il a un problème, il va arranger avant de rentrer. Mais, il n’a pas précisé de quel problème s’agissait-il et surtout avec qui ? Ça, il ne nous a pas signifié cela. Et puis, il est devenu injoignable sur son téléphone portable depuis lors ».

Et toujours, selon notre source, l’étudiant serait le neveu d’un homme politique puissant et qui a pesé de son poids afin de retrouver le jeune homme. On aurait suggéré à cette illustre personnalité de rentrer en contact avec le chef de bande du Km5 « Force » s’il pourrait le retrouver car, dit-on que l’homme fort du Km5 aurait deux containers dans lesquels il enferme ses prisonniers personnels et que quand une personne est portée disparue dans le secteur, on rentre en contact puis en négociation avec le réseau qui, à son tour va mettre le requérant en contact avec lui. Mais l’ouverture des deux containers est conditionnée. Pour ouvrir un container, il faut une somme de 250.000 FCF. Les parents du disparu ont finalement suivi cette piste mais ils n’ont pas retrouvé leurs fils.

Aujourd’hui, ils sont dans l’angoisse totale, ses condisciples également s’inquiètent de son sort. C’est donc un SOS qui est lancé : à toute personne pouvant indiquer des pistes pour le retrouver.

Christian Claude (Le Démocrate)

LAISSER UN COMMENTAIRE