Centrafrique-nouveau gouvernement: un homme pragmatique nommé à la communication

0
420

Le nouveau gouvernement centrafricain a été diffusé ce mardi 12 septembre sur les ondes de la radio nationale. Même si une bonne partie des ministres sortants conservent leur portefeuille, on note toutefois le départ de quelques uns.

Il y a d’abord le départ de la ministre Arlette SOMBO DIBELET qui cède son fauteuil à Thierry KAMACH alors que le ministère de la sécurité publique est confié à M. OUANZE LINGUISSARA. On note désormais un ministère de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur. Le sortant occupe se contente de l’éducation nationale laissant l’enseignement supérieur à quelqu’un d’autre. M. Serge BOKASSA ne gère plus la sécurité publique mais plutôt l’administration du territoire. Pas de changement aux ministères de l’habitat, du commerce, de la justice, des affaires étrangères, de la jeunesse et sports ou encore du plan.

Mais la nouvelle équipe verra l’entrée de M. Ange Max KAZAGUI. L’homme est considéré comme un pragmatique et grand bosseur.

Il aura la lourde tâche de conduire la politique du gouvernement en matière de la communication.

Homme politique de renom, Ange Max Kazagui est connu pour sa bravoure et sou soutien inlassable pour le retour de la paix en Centrafrique.

Ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, il était l’un des tous premiers candidats à donner leur voix au candidat Touadéra au second tour.

Depuis, l’homme est resté fidèle à sa philosophie qui est celle de faire de la Centrafrique, un pays paisible où il fait bon vivre. Il l’a prouvé en restant aux côtés du Président de la République qu’il ne cesse de lui apporter ses contributions pour le retour de la paix   en Centrafrique. Sa nomination est vue comme un signal fort quand on sait que le Président de la République veut faire du secteur de la communication, un maillot incontournable pour son premier mandat.

Saint-Régis ZOUMIRI

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE