Centrafrique: passation de service entre l’ancien et le nouveau bureau du GEPPIC

0
316

C’est dans la grande salle de la FATEB à Bangui, ce samedi 02 Août 2017 que l’ancien bureau du GEPPIC (groupement des éditeurs de la presse privée indépendante de Centrafrique) dirigé à l’époque par M. Cyrus Emmanuel SANDY a passé la main officiellement au nouveau bureau du groupement, désormais présidé par M. Albert MBAYA.

La cérémonie a commencé par les mots d’ouverture du Président du haut conseil de la communication M. Josée Richard POUAMBI.

Pour la circonstance, M. POUAMBI a tout d’abord salué le courage du bureau sortant du GEPPIC qui, pour la première dans l’histoire a accepté de faire la passation de service.

Aussi, le président du HCC a rappelé la longue crise qui a torpillé les activités du groupement et a retardé son développement.

Il appelle les directeurs de publication à saisir cette occasion pour faire table-rase de tous leurs problèmes et conjuguer les efforts pour l’avancement des activités de leur groupement.

Le PHCC se dit ouvert et prêt à apporter tout son soutien pour le développement du GEPPIC.

Dans un discours digne d’un procès, l’ancien président du GEPPIC Cyrus Emmanuel SANDY a exprimé sa joie car dit-il « c’est depuis longtemps que j’attends ce moment. C’est une joie, car jamais dans l’histoire, le GEPPIC n’a assisté à un tel acte ».

Même si M. SANDY a voulu aller au-delà de ce qui devrait être dit, toutefois il s’est ressaisi en remettant des matériels de travail à son successeur. On pouvait noter un cachet et son encreur, des documents administratifs et une imprimante laser.

Le nouveau président du GEEPIC M. MBAYA a, quant à lui remercié très sincèrement son prédécesseur qui a accepté de poser cet acte qu’il juge de « louable ».

Tout en appelant ses confrères directeurs de publication membres du GEPPIC à se mettre résolument au travail, M. MBAYA se dit prêt à changer l’image de cette corporation en y apportant plus du sérieux.

Il a également présenté le plan d’action du GEPPIC, préparé par son bureau. Un plan d’action allant de 2018 à 2021.

Après la cérémonie de passation de service, les membres du GEPPIC se sont brièvement réunis pour apporter leurs contributions à l’amélioration du plan d’action élaboré par le bureau du GEPPIC.

Ils s’accordent de se réunir dans un bref délai pour finaliser les documents.

Notons que la cérémonie de passation de service a vu la présence plusieurs autorités centrafricaines dont le directeur général de la police centrafricaine, le représentant du DG de la gendarmerie, le porte-parole de la MINUSCA et trois membres du bureau du HCC.

Saint-Régis ZOUMIRI

LAISSER UN COMMENTAIRE