Centrafrique: un jeudi sanglant à Bria

0
858

Pendant que Bangui s’active dans la mise en oeuvre d’un plan de sécurisation et du redéploiement de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire, la ville de Bria, située au Nord-est du pays s’enfonce davantage dans la crise fratricide.

Ce n’est plus l’histoire d’anti-balaka (auto-défense) contre FPRC. Cette fois, la guerre est déclenchée entre les éléments du FPRC eux-mêmes.

Les affrontements ont commencé dans le quartier de Bornou, située à la sortie-ouest de la ville en allant vers la ville de Ouadda.

Ces affrontements ont progressé dans d’autres quartiers de la ville sans que personne ne puisse dire avec exactitude combien de morts ces affrontements ont causés.

Nos appels téléphoniques sont restés vains puisque les prêtres et autres personnes ressources seraient hors connexion.

Mais d’après un élément FPRC que nous avons pu joindre, les choses avancent dans le sens d’un accord entre frères d’armes.

A la question de savoir pourquoi les éléments du FPRC se sont affrontés, notre interlocuteur nous laisse entendre  » en guerre, il n’est plus question de frères. L’intérêt d’abord… ». Notre rédaction perce encore les informations pour en savoir davantage.

Chedly Joukov

LAISSER UN COMMENTAIRE