Déclaration du Ministre de l’urbanisme, de la ville et de l’habitat à l’occasion de la célébration de la 32è journée mondiale de l’habitat

0
552

 

Le Ministre Gaby Francky LEFFA° photo: Saint-Régis Zoumiri

Centrafricaines, Centrafricains, chers compatriotes !

La République Centrafricaine à l’instar d’autres pays du monde célèbre ce lundi 02 octobre 2017, la 32è journée mondiale de l’habitat.

Conformément à la résolution 40-202 du 17 décembre 1985 adopté par l’assemblée générale des nations unies, le 1er lundi du mois d’octobre de chaque année est proclamé journée mondiale de l’habitat.

La célébration de cette année, qui a pour thème :

LA POLITIQUE DU LOGEMENT-LES HABITATIONS ABORDABLES

Nous offre l’occasion d’examiner la situation de logements et des habitations en République Centrafricaine, car acceptant de célébrer cette journée, notre pays la République Centrafricaine à travers le Ministère de l’urbanisme, de la ville et de l’habitat, s’inscrit dans la logique de l’application des résolutions de Quito.

En effet, depuis la mise en place du 1er gouvernement de son Excellence Simplice Matthieu SARANDJI Chef du gouvernement, sous la Très Haute Autorité de Son Excellence le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Faustin Archange TOUADERA, des efforts sans cesse soutenus ont été déployés afin de répondre aux besoins de nos populations en matière de logement.

Ainsi, depuis cette période, des actions concrètes et visibles ont été menées à savoir :

  • La mise en place d’une Agence Centrafricaine pour la Promotion de l’habitat (ACPH) ;
  • La création d’une Banque de l’Habitat de Centrafrique ;
  • Le lancement de plusieurs projets de construction de logements notamment :
  • Les cent (100) logements sur le financement du Royaume du Maroc ;
  • La réhabilitation du Building Administratif ;
  • La construction prochaine de 20 logements sur fonds propres du Département ;
  • Le lancement dans les tous prochains jours des travaux de réhabilitation de la Cité Christophe et la Tour d’Uzès.

La recherche des financements pour la construction des logements de divers types dont les types négociations sont à l’heure actuelle très avancées, notamment :

  • Le projet de construction de dix mille (10.000 ) logements avec le Royaume du Maroc ;
  • Le projet d’une nouvelle ville ;

Pour ne citer que ceux-là.

  • La mise en place des parcelles viabilisées.

Toutes ses actions visent à :

  • Améliorer les conditions de l’habitat et du cadre de vie de population,
  • Assainir les villes et les cités pour les rendre plus harmonieuses,
  • Améliorer l’environnement,
  • Lutter contre la pauvreté,
  • Maitriser la croissance physique de l’espace afin d’intégrer toutes les couches sociales,
  • Renforcer la capacité d’action des municipalités pour la création d’emploi.

Cependant, malgré les multiplicités et les spécificités des problèmes urbains et conformément au projet de société de Son Excellence le Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, Chef de l’Etat qui a fait de la relance économique et le relèvement durable de notre pays l’axe majeur de sa politique, les efforts à mener en matière d’habitat constituent un gage d’unité et de cohésion sociale dans notre pays.

C’est ainsi que dans le cadre des actions futures et dans le souci permanent de redonner un visage nouveau à nos citées, le Gouvernement s’est attelé à :

  • L’élaboration d’un nouveau schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme de la ville de Bangui ainsi que des grandes villes de notre pays ;
  • L’opérationnalisation de la Banque de l’habitat de la Centrafrique qui permettra aux futurs acquéreurs de logements d’obtenir des crédits immobiliers à des taux abordables mais aussi aux sociétés immobilières de financer les projets dans le domaine urbain.
  • L’assise d’une politique nationale de l’habitat sur des bases saines par :
  • L’accès au foncier pour toute la population,
  • L’amélioration de la qualité des logements sur le plan sanitaire par la promotion des latrines améliorées,
  • La promotion et la vulgarisation des matériaux locaux en vue de la réduction de coût de construction des logements.

En terminant mon propos, j’en appelle à la conscience de tous pour méditer sur le thème de cette 32è journée afin qu’il contribue pleinement à l’amélioration de notre cadre de vie et rendre nos cités harmonieuses pour un meilleur devenir de notre pays.

Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE