EGLISE METHODISTE UNIE DE CENTRAFRIQUE : de nouveaux chrétiens intègrent l’église et acceptent le Christ par les eaux du baptême

0
373

Plus elle annonce l’avènement du Christ Sauveur, plus les gens y croient en acceptant Jésus dans leur vie. La journée du samedi 29 septembre 2018 a été une journée exceptionnelle en la paroisse Béthel de Gobongo.

Après une semaine pleine d’énergie spirituelle où une centaine de jeunes ont reçu une formation axée sur la sexualité et comment diriger sa vie à la lumière du Christ, la paroisse méthodiste Béthel de Gobongo a de nouveau reçu de nouveaux frères et sœurs en Christ.

Dès 07h du matin (heures locales), les fidèles de cette paroisse se sont réunis pour accompagner leurs frères et sœurs qui veulent témoigner leur acceptation en Jésus Christ par les eaux du baptême.

Le culte a été célébré par le missionnaire Marcel SACHOU KOFFI, et Co-célébré par les surintendant Lucien DOKPA et César GAZA sans oublier le pasteur Julien PELEKARA venu du Cameroun.

Dans sa prédication tirée du livre de LUC 3 : 1-6 (entretien de Jésus avec Nicodème), le pasteur PELEKARA a mis l’accent sur la nouvelle naissance de tout chrétien.

Pour lui, naitre de nouveau veut dire renoncer à son passé de pécheur, et suivre Jésus Christ en observant les commandements de Dieu.

« Le baptême est comme un nouvel engagement, une nouvelle détermination à la suite de Jésus » a-t-il poursuivi.

Il a par ailleurs exhorté les nouveaux baptisés et tous les fidèles de l’église méthodiste à agir comme de nouvelles créatures. Agir comme de nouvelles créatures veut dire chercher constamment la face de Dieu dans toute chose en restant dans la prière.

C’est aussi agir avec honnêteté, sagesse, amour bref en posant nos actes en tenant compte des fruits du Saint-Esprit.

 

En appuyant sa prédication par le livre de 1 Pierre 3, le pasteur Julien PELEKARA se veut optimiste quant à l’avenir de ces nouveaux chrétiens et de tout autre chrétien. Il prie les fidèles à faire comprendre au monde qu’il y a effectivement changement dans leur vie, un changement positif dans le comportement.

Pour le pasteur Aquilas Rhodes SORONAKA, responsable de la paroisse de Béthel, il se dit satisfait car l’œuvre de Dieu s’agrandit. Il n’a pas manqué de remercier tous les fidèles et les différentes commissions de sa paroisse qui ont aidé à la réussite de cette grande cérémonie.

Saint-Régis ZOUMIRI

LAISSER UN COMMENTAIRE