La Banque Mondiale octroie 53 millions de dollars américains à la République Centrafricaine pour appuyer le secteur de la santé

0
51

Bangui, – Un communiqué de presse diffusé ce 4 octobre 2018 à Bangui annonce que la Banque Mondiale a accordé, le 27 septembre dernier à Washington, aux Etats Unis d’Amérique, un don d’un montant de 53 millions de dollars américains, soit 30 milliards de FCFA, au titre du projet d’appui et de renforcement du système de santé (PARSS), dénommé « SENI ».

Le communiqué de presse indique que le projet SENI a pour ambition d’accroître l’utilisation et d’améliorer la qualité des services de santé essentiels ciblés de la RCA, notamment dans les régions sanitaires 2, 3, 4,5 et 6.

Le Chargé du projet à la Banque Mondiale, Driss Zine Eddine El Idrissi explique que le projet « (SENI) vise principalement les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans ainsi que les victimes de violences à l’encontre des femmes ».

Ledit projet soutiendra le gouvernement à fournir des soins de santé gratuits cette catégorie de personnes citée plus haut, a-t-il rappelé.
Au total 392 établissements de santé dans 15 districts sanitaires, dont 20 hôpitaux de district, seront directement soutenus par SENI avec une couverture de près de 44 % de la population, précise le communiqué.

Le Représentant résident de la Banque Mondiale en Centrafrique, Robert Bou Jaoude, a, pour sa part souligné que le projet SENI appuiera également le gouvernement centrafricain à renforcer son système de santé, ajoutant que le projet permettra au ministère de la Santé de renforcer ses capacités institutionnelles en vue d’améliorer sa gouvernance, le financement de la santé, le système d’information sanitaire et la politique des ressources humaines du secteur.

Il convient de rappeler que la mise en œuvre du projet SENI est prévue sur la période allant de 2019 à 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE