La Chine et l’ASEAN dans un exercice maritime conjoint

0
53

Les forces navales de Chine et des membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) ont conclu leur premier exercice maritime conjoint le week-end dernier et les représentants des pays participants ont exprimé leur souhait de voir plus d’exercices similaires à l’avenir.

Huit navires, trois hélicoptères, cinq observateurs et plus de 1200 personnes des marines de Chine et de l’ensemble des dix pays de l’ASEAN ont participé du 22 au 28 octobre à des activités sur terre, ainsi que des échanges et des exercices en mer, au cours de l’Exercice maritime ASEAN-Chine 2018.

La flotte de huit navires a réalisé divers exercices dans les eaux à l’est de Zhanjiang, dans la province de Guangdong, incluant des opérations de recherche et sauvetage, ainsi que des exercices d’évacuation médicale avec des hélicoptères atterrissant sur d’autres navires.

Le « Code pour les rencontres imprévues en mer » a été utilisé tout au long de cet exercice, permettant une communication, une coordination et une action efficaces des navires. Il a également renforcé la compréhension et l’application des règles pour toutes les parties, a indiqué Peng Guliang, le co-commandant chinois du commandement opérationnel combiné de l’exercice en mer.

Ce commandement était constitué d’officiers de divers pays et mené conjointement par les co-commandants de Chine et de Singapour, représentant pleinement la confiance mutuelle accrue entre les marines de Chine et de l’ASEAN, a souligné M. Peng.

Différents navires ont pris part tour à tour dans le commandement des six exercices maritimes. La rotation des navires dirigeant les exercices est une pratique commune dans un exercice multilatéral, indique Aaron Li Jun Hong, le commandant de la frégate singapourienne Stalwart, ajoutant : « Il s’agit d’une opportunité, lorsque les marines participantes prennent en charge la direction des différents exercices, et nous pouvons apprendre chacun des autres. »

« Cet exercice a pleinement démontré le nouveau niveau de coopération stratégique entre la Chine et l’ASEAN, a expliqué dimanche dernier Wang Hai, le commandant naval du Commandement du théâtre Sud de l’Armée populaire de libération (APL), lors de la cérémonie de clôture. La coopération dans la défense et la sécurité a réalisé de nouveaux progrès, et nous avons écrit ensemble un nouveau chapitre dans les échanges navals pragmatiques entre les pays entourant la mer de Chine méridionale. […] L’exercice a soutenu notre compréhension réciproque, approfondi notre forte amitié et renforcé notre confiance politique mutuelle. Je crois fermement que cet exercice sera un nouveau commencement pour la gestion commune par la Chine et l’ASEAN des menaces sécuritaires, et le maintien de la paix et la stabilité régionales. »

Lim Yu Chuan, le co-directeur de l’exercice, commandant de la Première flottille et commandant du 185 Squadron de la marine de la République de Singapour, a déclaré : « La réussite de cet exercice maritime inaugural ASEAN-Chine est un accomplissement important pour les marines de l’ASEAN et de la Chine. […] Ces exercices nous ont permis de renforcer l’interopérabilité et, plus encore, de bâtir la confiance dans [la capacité de] nos marines à travailler ensemble face aux incidents maritimes. »

« Avec mon homologue co-directeur de la marine de l’APL, nous sommes encouragés par le professionnalisme et l’engagement au travail apporté par les participants pour s’assurer du succès de cet exercice », a-t-il ajouté.

Selon Zhang Junshe, chercheur et vice-président de l’Institut de recherche navale de Chine, cet exercice a démontré la volonté et la détermination à la fois de la Chine et de l’ASEAN à préserver la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale par le biais de la coopération, et il permettra de mieux atteindre cet objectif.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn

LAISSER UN COMMENTAIRE