La Directrice Régionale ai, d’ONU Femmes est en visite en République Centrafricaine

0
165
Mme Oulimata Sarr

La Directrice Régionale ai, d’ONU Femmes est en visite en République Centrafricaine afin de renforcer les dynamiques partenariales et les mécanismes de coordination en matière de promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, de la prévention la protection et la participation des femmes dans le processus de paix en RCA.

 

Oulimata Sarr, Directrice Régionale ai, d’ONU Femmes, entame aujourd’hui,lundi 20mai 2019, une visite officielle en République Centrafricaine afin de renforcer les dynamiques partenariales et les mécanismes de coordination en matière de promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes en RCA et de promouvoir le leadership féminin et la participation politique.

 

Durant son séjour, la Directrice Régionale visitera le groupement de femmes Wali ti Yembi, une association de femmes qui ont des activités génératrices de revenus (AGR) dans les domaines de l’élevage, et l’agriculture. ONU Femmes a appuyé l’association en 2016 en appui à leur résilience en vue d’exercer des AGR. Par suite du renforcement des capacités sur l’entrepreneuriat, l’agriculture, le petit élevage, la cohésion sociale et la gestion des tontines (AVEC) et l’encadrement technique. Un appui initial a été donné avec 500 poussins. Une fois les 500 poussins vendus, les femmes ont passé une seconde commande et se sont réparties les bénéfices entre elles pour exercer des Activités Génératrices de Revenus.

 

Elle visitera ensuite les femmes survivantes de violences. Pour rappel ONU Femmes a aidé  à la construction de 4 espaces amicaux pour les femmes et les jeunes dont 3 déjà finalisés à Bangui,  la formation de 418 personnes (50 Forces de Défense et de Sécurité, 30 Ex-Combattants, 338 leaders des OSC et autorités locales sur la protection des droits des femmes et la prévention des VBG, La mise en place d’un Mécanisme d’Alerte Précoce dans 4 sites (3ème et 4ème Arrondissement de Bangui, Bambari et Bossangoa) et le référencement de et le rapportage de 183 cas de VBG (106 en 2017 et 77 en 2018) . Environ 11,950 personnes dont 4898 femmes sont sensibilisées lors des campagnes de sensibilisation porte à porte ou de masse.

La Directrice Régionale va également rencontrer les femmes ministres (MOFA, Défense, MPFPE, MAHR), le forum des femmes parlementaires et les étudiants d’université pour plaider en faveur d’une participation politique accrue des femmes au niveau du leadership dans un contexte de sortie de crise ou les femmes centrafricaines ont un grand rôle à jouer.

LAISSER UN COMMENTAIRE