La ministre Virginie Mbaïkoua accueille à Mongoumba la 5ème vague des réfugiés centrafricains de Bétou au Congo Brazzaville

0
110
Bangui – La ministre de l’Action humanitaire et de la Réconciliation nationale, Virginie Mbaïkoua, a accueilli, jeudi 27 septembre 2018 à Mongoumba (161 km au sud-ouest de Bangui), ville centrafricaine frontalière avec la République du Congo, 301 réfugiés centrafricains issus de 100 familles en provenance de la ville congolaise de Bétou, frontalière avec le sud de la République centrafricaine, vague concernée par la 5ème séquence du rapatriement volontaire des réfugiés.

D’après la ministre Virginie Mbaïkoua, ce rapatriement est la conséquence du retour à la légalité constitutionnelle en République centrafricaine, avec l’élection du président Faustin-Archange Touadéra qui a inscrit dans ses priorités le retour de toutes les filles et tous les fils de Centrafrique pour qu’ils apportent leur pierre à la reconstruction du pays.

Bien que regrettant ce départ, qui a affecté le nombre global des habitants de sa commune, le maire de Bétou, Modeste Maoua, a inscrit ce rapatriement dans un processus normal car, selon lui, « la dignité est plutôt chez soi qu’en asile ».

Effectivement, les rapatriés volontaires ont diversement réagi, faisant couler des larmes ou explosant de joie, à la vue du drapeau centrafricain aux cinq couleurs au sommet d’un mât, quelques mètres après la frontière.

Il est à noter que cette opération de rapatriement volontaire des Centrafricains de Bétou découle de la volonté des gouvernements de la République du Congo et de la République centrafricaine, avec le concours du Haut commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR) et de ses partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE