Le Président Touadéra lance le projet pilote DDRR des ex combattants

0
200

Le Président de la Centrafrique, Faustin Archange Touadéra, a lancé ce mercredi à Bangui, le projet pilote du processus Désarmement Démobilisation Réinsertion et Rapatriement(DDRR) des ex combattants.Ce processus concerne 40 éléments choisis par chacun des 14 groupes armés reconnus sur le territoire national.

Au total 560 éléments des mouvements rebelles vont expérimenter ce projet. Ceux–ci seront identifiés, présenteront leur armement et subiront un contrôle sanitaire lors du processus.

Selon des informations recueillies, seuls 13 groupes armés ont accepté de prendre part à ce projet pilote en envoyant chacun 40 éléments.

C’est un projet pilote qui a été retenu par le comité consultatif du processus DDRR lors de sa réunion du mois de mai dernier.

Cette réunion avait recommandé à chaque groupe armé qui compose ce comité de désigner 40 de leurs éléments pour que certains soient formés par la mission militaire de formation de l’Union Européenne dans le pays (EUTM/RCA) en vue d’incorporer les rangs des Forces Armées Centrafricaines(FACA).

Tandis que d’autres seront insérés dans la vie active selon leur profil.

Ce processus a connu un retard à cause des hésitations de certains mouvements armés mais aussi à cause de la prolifération des groupes rebelles qui ne sont pas encore reconnus officiellement pour faire partie de ce projet pilote.

Les groupes armés qui ont hésité à prendre part à ce projet, alléguaient qu’ils ne pouvaient pas lâcher leurs éléments à cause des combats réguliers dans lesquels ils étaient engagés.

La réussite de ce projet pilote conditionne la suite du processus DDRR dans le pays et de son succès mais également de la restauration de la paix en Centrafrique.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE