Le seuil de l’impôt sur le revenu des particuliers relevé à 5 000 yuans depuis le 1er octobre

0
32

Comme l’avait annoncé une note publiée en septembre par le ministère des Finances et l’Administration publique de la fiscalité, le seuil de l’impôt sur le revenu des particuliers en Chine est passé de 3 500 yuans (510 dollars) à 5 000 yuans depuis le 1er octobre, tandis que la loi révisée sur l’impôt sur le revenu individuel entrera en vigueur le 1er janvier 2019.

Le nouveau barème des taux d’imposition est également entré en vigueur le 1er octobre, portant les tranches d’imposition à 3%, 10% et 20% pour permettre à davantage de personnes de bénéficier de taux d’imposition moins élevés. Les contribuables qui gagnent moins de 20 000 yuans par mois bénéficieront d’une réduction d’impôt de plus de 49% et pour ceux qui ont des salaires mensuels de 30 000 à 100 000 yuans (après déduction des cotisations d’assurance mixte, d’assurance chômage, d’assurance maladie et de prévoyance), la réduction atteindra de 7,8% à 36,1%, a de son côté précisé l’Economic Observer.

La charge fiscale sera encore allégée grâce à des déductions spéciales prévues pour l’année prochaine. Dans ce cadre, l’éducation des enfants, la formation continue, les dépenses liées aux maladies graves, les intérêts sur les prêts au logement et la location de logements ainsi que le soutien aux personnes âgées pourront être déduits avant impôt.

Par ailleurs, a déclaré le Premier ministre Li Keqiang lors d’une réunion du Conseil des affaires d’Etat -le gouvernement chinois- les éléments de déduction spéciaux ne seront pas fixes, mais ajustés de manière dynamique en fonction du développement socio-économique et de l’amélioration du niveau de vie des gens. Les salaires et traitements, la rémunération des services personnels, la rémunération des auteurs et les redevances seront inclus dans l’impôt global l’année prochaine, un nouveau système de calcul axé sur l’imposition des revenus annuels.

L’impôt sur le revenu des particuliers en Chine a atteint environ 1 200 milliards de yuans l’année dernière, le troisième contributeur le plus important aux recettes fiscales totales après la taxe sur la valeur ajoutée et l’impôt sur le revenu des entreprises.

Source:french.china.org.cn

LAISSER UN COMMENTAIRE