LES OBJECTIFS DU FORUM SUR LA COOPÉRATION SINO-AFRICAINE À BEIJING

0
202

Le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), qui se tiendra à Beijing en septembre, se concentrera sur cinq objectifs, a indiqué un haut responsable chinois.

Dai Bing, directeur général du Département des affaires africaines du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré que le sommet visera à faire passer l’amitié séculaire entre la Chine et l’Afrique à un niveau supérieur  rapporte   Xinhuanet.

Selon  l’agence, le sommet  renforcera le consensus stratégique entre les deux parties pour maintenir leur amitié, consolider les bases politiques de leur unité et de leur coopération, et insuffler une forte impulsion au développement des relations bilatérales dans la nouvelle ère.

L’événement permettra également de tracer la voie pour développer les relations futures. Pour construire une communauté plus forte d’avenir partagé entre la Chine et les pays africains et parvenir à une coopération gagnant-gagnant et un développement commun, elle visera à créer une synergie entre l’Initiative ceinture et route, le Programme 2030 des Nations Unies pour le développement durable. et les stratégies de développement de chaque pays africain.

Il cherchera à renforcer le soutien et la compréhension nationaux et mondiaux de l’amitié et de la coopération sino-africaines, et à encourager la société internationale à voir le développement des relations sino-africaines dans une perspective plus objective et plus juste.

Les objectifs du sommet comprennent également la promotion de la coopération économique et commerciale, en tenant également compte des avantages à plus long terme.

Des mesures plus ciblées et efficaces devraient aligner les ressources naturelles, les dividendes démographiques et le potentiel du marché avec les investissements, l’équipement et la technologie de la Chine, afin que leur coopération soit orientée vers le marché plutôt que vers le gouvernement, élargie aux capacités de production avec plus d’investissements que de projets contractés.

Les dirigeants devraient également discuter d’un développement coordonné et équilibré de la coopération sino-africaine. Pour renforcer le partenariat stratégique et de coopération global entre la Chine et l’Afrique, les deux parties chercheront à progresser dans les domaines existants tels que les infrastructures, le commerce, le financement, la santé et le développement des ressources humaines. Ils chercheront également de nouveaux points de croissance dans des domaines allant de la réduction de la pauvreté, de l’amélioration des conditions de vie et des échanges interpersonnels, à la paix et à la sécurité et à la protection de l’environnement.

24hinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE