MAISON PRISCA: ouverture d’une session de formation à l’endroit des ex anti-balaka

0
378
Quelques ex anti-balaka du secteur Bimbo° Crédit photo: Saint-Régis ZOUMIRI

Une cinquantaine de jeunes tous des ex anti-balaka ont répondu positivement à l’appel de la MAISON PRISCA pour une formation de deux jours.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu dans les locaux de la MAISON PRISCA, située dans la commune de Bimbo en la présence de plusieurs chers de quartiers et autres autorités administratives dont le sous-préfet de Bimbo, M. Iddo Conférence MALESSEMBE.

Dans ses mots d’ouverture, le Pasteur Nicolas Aimé Simplice SINGA GBAZIA a tout d’abord remercié les ex anti-balaka, les notables et autres invités pour leur présence massive à cette cérémonie d’ouverture.

Il a par ailleurs souligné l’importance de cet atelier de formation qui vise à outiller ces anciens combattants sur les notions de civisme, de la cohésion sociale et de la gestion des AGR (activités génératrices de revenu).

«  je suis heureux et je rends grâce au Seigneur pour cette opportunité qui nous est offerte. C’est un sentiment de satisfaction et de fierté de voir mes frères et sœurs qui, hier avaient pris un autre chemin, mais aujourd’hui, acceptent de renoncer à tout pour prendre le chemin de la paix et de la cohésion sociale » a dit le président de l’association des églises baptistes évangéliques en Centrafrique (AEBEC).

Le pasteur SINGA Nicolas Aimé Simplice° Crédit photo: Saint-Régis ZOUMIRI

Pour lui, cet atelier rentre dans le cadre des objectifs que la MAISON PRISCA s’est fixés pour promouvoir la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble en République Centrafricaine.

Le sous-préfet de Bimbo, M. Iddo Conférence MALESSEMBE a sincèrement remercié la MAISON PRISCA pour avoir organisé ce séminaire. Il n’a pas manqué de féliciter les séminaristes et les appelle à être assidus pour bénéficier des acquis de cette formation.

Une autre ancienne combattante qui s’est prononcée sous couvert de l’anonymat se dit satisfaite et appelle d’autres associations et ONG à emboiter les pas à la MAISON PRISCA.

Notons que ce n’est pas pour la première fois que la MAISON PRISCA organise de telles formations. L’ONG est connue pour ses nombreuses actions en faveur de la femme et des jeunes.

Un notable et représentant de la PIJCA° Crédit photo: Saint-Régis ZOUMIRI

Plusieurs actions ont été menées dans un passé récent dans le cadre de l’autonomisation de la  femme, la responsabilité des jeunes dans un contexte de conflit, pour ne citer que ceux-là.

Cette formation a bénéficié d’un appui financier de PIJCA (plateforme interconfessionnelle de la jeunesse centrafricaine) sans oublier les efforts du CCDF-Terre Solidaire, un partenaire important pour la MAISON PRISCA.

M. Iddo Conférence MALESSEMBE, sous-préfet de Bimbo. Crédit Photo: Saint-Régis ZOUMIRI

Rappelons pour finir que le pasteur SINGA Aimé Nicolas Simplice est un activiste chevronné de la paix. Il ne cesse de multiplier les actions en faveur de la femme, des jeunes et de son pays la Centrafrique.

Saint-Régis ZOUMIRI 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE