Poursuite à Bégoua de la consultation des autorités locales sur la réintégration socioéconomique des ex-combattants

0
127
La coordination du Programme National de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (PNDRR) a échangé, vendredi 31 août 2018 à Bégoua, avec les autorités locales sur la réintégration socioéconomique des ex-combattants.

Cette rencontre, s’inscrivant dans le cadre des outils de sauvegarde environnementale et sociale, vise à sensibiliser les autorités locales sur les activités du PNDRR afin qu’elles puissent à leur tour relayer l’information sur les enjeux du projet de réinsertion socioéconomique auprès de la population.

A cette occasion, le chargé de communication, Abel Déholo, a indiqué que cette consultation a pour but de recueillir les impressions et les suggestions des autorités locales en vue de susciter leur adhésion au projet de réintégration socioéconomique des ex-combattants.

Le chargé des mesures de sauvegarde environnementale, Christophe Ndarata-Massanguet, s’est appesanti sur les différentes composantes du projet parmi lesquelles la réintégration sociale des ex-combattants et le soutien aux communautés d’accueil. Selon lui, le programme bénéficie de l’appui de la Banque mondiale qui s’attend à la transparence dans sa mise en œuvre.

Le chef de Groupe du 4ème groupement de Bégoua, Amadou Dambéti, a déclaré que les autorités locales de Bégoua, après consultation, se sont accordées à soutenir le volet de réintégration socioéconomique des ex-combattants du fait que les activités déboucheront sur la paix.

Il a insisté pour que ce projet mette un accent particulier sur la reconstruction des infrastructures de base détruites lors de la récente crise et dont les stigmates sont encore perceptibles çà et là dans le pays.

Il est à noter que la consultation des autorités locales sur la réinsertion des ex-combattants a démarré le 30 août dans la commune de Bimbo (sud-ouest de Bangui) et se poursuivra dans les différents arrondissements de la capitale.

Rappelons que le Programme national de désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement des ex-combattants comprend un volet intégration desdits ex-combattants dans les Forces armées centrafricaines (FACA) et un autre volet concernant la réintégration communautaire.

ACP

LAISSER UN COMMENTAIRE