Interview: l’adjudant Drogbaga Wafou Obed l’un des éléments FACA en formation à coeur ouvert

0
285

Drogbaga Wafou Obed un élément FACA en formation à Béréngo a accepté de témoigner son enthousiasme quant à la formation que lui et ses pairs de l’armée centrafricaine reçoivent à Béréngo. Sa joie est immense. Il en témoigne au micro de l’un de nos correspondants à Béréngo

Journaliste : Bonjour monsieur.  Veillez-vous vous présenter ?

Drogbaga Wafou Obed.: Bonjour. Je suis l’adjudant Drogbaga Wafou Obed. Chef de section de la 6ème section  du 2ème bataillon d’infanterie territoriale.

Journaliste : pouvez-vous nous dire depuis quand vous êtes dans cette base pour votre formation ?

Drogbaga Wafou Obed: il y a de cela deux mois que je suis dans cette base de formation.

Journaliste : comment appréciez-vous la formation donnée par les instructeurs russes ?

Drogbaga Wafou Obed : vraiment la formation qu’on fait avec les russes est très importante et c’est vraiment formidable. Parce que c’est la première fois dans ma vie de faire ce type de formation.

Journaliste : Vous êtes militaire depuis  longtemps. Est-ce que vous pouvez nous faire la comparaison entre la formation que vous avez reçue avec d’autres formations que vous avez subies dans le passé ?

Drogbaga Wafou Obed : Ok. Je suis militaire depuis 2009. C’est-à-dire qu’il y a de cela 9 ans et la formation que j’ai eu avec les russes est la meilleure. Parce que depuis que les russes ont formé le BIT3, le BIT1 qui sont déployés sur le terrain, je n’ai jamais eu parlé de la mort d’un militaire sur le front. C’est pourquoi je dis que la formation là est meilleure.

Journaliste : Alors quel  est le niveau de cohabitation avec vos frères d’armes ?

DrogbagaWafouObed: nous sommes tous des militaires même s’ils sont blancs ou noirs nous sommes tous des militaires. Même s’ils prient, nous aussi on prie. Parmi les russes il y a des chrétiens, des musulmans, des bouddhistes et chez nous aussi on a des chrétiens, des musulmans.

Journalistes : avec les instructeurs russes, vous appréciez ce que vous apprenez ?

Drogbaga Wafou Obed: oui j’apprécie la formation avec les russes parce que, nous avons un interprète qui traduit tout ce qu’ils nous disent.

Journaliste : la question de la religion existe-t-elle ici dans ce camp de formation ?

Drogbaga  Wafou Obed: la question de la religion n’existe pas ici dans ce camp. Chrétiens, musulmans ou autre, nous sommes tous des militaires et nous sommes frères d’armes.

Journaliste : merci à vous.

Drogbaga Wafou Obed : Merci beaucoup

 

LAISSER UN COMMENTAIRE