PRÉSENTATION DU PROJET DE LA LOI DE FINANCES 2019

0
105

Le Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Abdou Karim MECKASSOUA, a présidé ce jeudi 11 Octobre 2018, à l’Hémicycle de la Représentation Nationale, la cérémonie marquant la présentation sans débat du Projet de la Loi de Finances pour l’exercice 2019.

Devant l’ensemble des membres du Bureau et des élus de la nation présents, Son Excellence Henri Marie DONDRA, Ministre des Finances et du Budget, dans son mot de présentation, a indiqué que le budget de l’Etat constitue l’ensemble des moyens que l’Assemblée Nationale met à la disposition de l’Exécutif pour la mise en œuvre de son programme d’activités annuel.

Poursuivant l’exposé des motifs, « l’argentier » du pays a dégagé les principales orientations qui sous-tendent ledit projet de Budget, notamment les priorités du Gouvernement au titre de l’année 2019 qui s’articulent autour de quatre domaines :
– Le secteur de la gouvernance et de la sécurité ;
– Les secteurs dits sociaux, notamment la santé, l’éducation, les affaires sociales touchant les ressources humaines et la formation du capital humain ;
– Le secteur de production avec, à la clé, l’agriculture et l’élevage ;
– Le secteur de soutien à la production.

Ainsi dévoilé, le Projet de Budget 2019 se chiffre à 242 961 521 FCFA, soit une augmentation de 3,09% comparativement au Collectif 2018 qui s’établit à 235 689 659 FCFA.

Puis, le Président MECKASSOUA, comme il l’avait rappelé dans son discours à l’ouverture de la seconde session ordinaire le 1er Octobre dernier, a réitéré à Son Excellence Henri Marie DONDRA et à ses cadres, ses félicitations quant au respect du délai légal de dépôt de ce Projet de Loi de Finances, avant d’exhorté le Gouvernement à déposer le plutôt possible sur la table du Bureau de l’Assemblée Nationale, le Projet de Loi de Règlement 2017.

Interrogé par la Presse parlementaire et nationale sur cette présentation, Son Excellence, Monsieur DONDRA s’est exprimé comme suit : « Il était important de venir présenter le Projet de Loi de Finances 2019. Ce qui est tout à fait remarquable cette année, c’est que nous avons respecté le délai. Le délai était fixé au 15 Septembre. Donc, depuis le 15 Septembre, nous avions déposé ce Projet de Loi de Finances 2019. A cela, il faut ajouter le fait que nous avons eu à arrêter en recettes et en dépenses pour un montant 238 Milliards de FCFA, ce qui va nous permettre justement d’arriver à nous organiser en ce qui concerne la collecte des impôts, la collecte de tout ce qui est taxe, tout ce qui est fiscalité pour nous permettre de mieux nous organiser pour financer les activités de l’Etat et cela va passe par quoi, par les secteurs sociaux, par la sécurité, par l’éducation nationale et également par les investissements ».

Il est bon de retenir que ce Projet de Loi de Finances 2019 sera examiné dans un cadre sectoriel par les différentes Commissions de l’Assemblée Nationale, sous l’œil attentif et avisé de la Commission, Economie, Finances et Plan. Ainsi, celle-ci aura la charge de produire le Rapport général qui est la voie au débat général pour examen et adoption de cette Loi de Finances 2019.

Yvon Patrick IBRAHIM

LAISSER UN COMMENTAIRE