NGAKOBO: DE NOUVEAUX DEGATS LOURDS CAUSES PAR LA SELEKA

0
392

La ville de Ngakobo, abritant l'usine de fabrication de sucre, et située à 61 Km de Bambari sur la route d’Alindao s’est réveillée ce samedi sous des tirs d’armes. Dix civils auraient péri dans une agression armée attribuée à d’ex-combattants de la coalition Séléka, selon des sources locales.

Un des déplacés du site de Ngakobo, qui s’exprime sous le couvert de l’anonymat, précise que : « Les choses ont commencé aux environs de 4h 36mn du matin. Des coups de feu ont retenti du camp des déplacés vers le bloc B à proximité de la base de la Minusca ».

Selon le témoin, « Quand on voyait que les tirs progressaient, des gens ont crié que ce sont des Séléka ».

Des mesures de défense sont prises mais cela n’a pas empêché qu’il y ait des décès. Car, « Les autodéfenses étaient sortis mais malheureusement, on a tué déjà beaucoup de personnes. On a totalisé dix morts », a-t-il conclu.

Les corps sont inhumés dans une fosse commune selon le témoin. Cette source indique que dans les villages Kota et Yapélé à Ngakobo, des maisons ont été brûlées, obligeant les habitants à se réfugier à l’usine par mesure de sécurité.

Source: Rnl
 

LAISSER UN COMMENTAIRE