BRIA: » DES ATTAQUES SANGLANTES ANNONCEES LUNDI « 

0
209

La ville de Bria est devenue cette semaine, une ville sinistre. La ville est calme et aucun habitant ne peut vaquer à ses occupations.

Seuls quelques véhicules de la MINUSCA et des assaillants assimilés aux rebelles tchadiens sont vus entre les ruelles.

Par contre, on note la présence de milliers de déplacés à la mission catholique, à l'hôpital, à l'église mid missions  et biens d'autres camps de déplacés.

Selon un habitant joint au téléphone, les "anti-balaka" ont encerclé la ville de Bria et disent "faire de tout leur possible pour anéantir" ceux qu'ils qualifient d'envahisseurs.

La journée de lundi promet d'être "sanglante" toujours selon notre interlocuteur.

Certains habitants de Bria accusent la Minusca (contingent marocain) d'avoir tiré sur la population civile. Une accusation difficile à vérifier. Le contingent marocain n'est pas joignable depuis hier soir.

Les jours suivants s'annoncent difficiles.

Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE