Inauguration du nouveau bâtiment du Tribunal de Grande Instance de Bangui

0
416

L’Ambassadeur de l’Union Européenne, Jean-Pierre Reymondet-Commoy, a expliqué que la promotion d’un Etat de droit, de la justice et des droits de l’homme est l’un des objectifs essentiels de l’engagement de l’Union Européenne au côté des autorités centrafricaines.
 
Il a rappelé les nombreux projets réalisés en République Centrafricaine dans le cadre du Programme de Réhabilitation des Secteurs de la Justice et de la Police (RESEJEB).
 
Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, en sa qualité d’ordonnateur national du 10ème FED, a souligné que le RESEJEP est l’un des piliers des stratégies de coopération de l’Union Européenne en République Centrafricaine tel que dans le programme national du 10ème FED.
 
Il a aussi salué à sa juste valeur la contribution de l’Union Européenne dans la réalisation de nombreux projets initiés dans le cadre du Plan de Relèvement et de la Consolidation de la paix.

Le Ministre de la Justice, des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Flavien Mbata a quant à lui, indiqué que ce  samedi 22 juillet 2017 est un jour historique pour la justice Centrafricaine qui voit couronner un vieux rêve, « celui de voir doter notre institution d’un Palais de justice moderne ».
 
Il a aussi  témoigné la gratitude du gouvernement centrafricain au directeur général de la coopération et du développement à la Commission Européenne, Stefano Manservisi, au Chef d’unité Afrique Centrale, Francesca Di Marau, au Gestionnaire du Fonds Bèkou, Irchad Razaaly.
 
Pour lui, la cérémonie de ce matin s’inscrit dans la logique de la profession de foi du Président Faustin-Archange Touadéra et de la lettre de mission du Premier Ministre Simplice-Mathieu Sarandji qui a placé la justice au cœur de son programme d’action afin de sortir la RCA des s récurrentes crises qu’elle a connues.
 
Il a indiqué que le nouveau Tribunal de Grande Instance de Bangui comprend 2 bâtiments disposant de 2 salles d’audience, respectivement d’environ 200 et 300 places, en plus d’une vaste salle de délibération, un local pour les détenus, 2 salles pour les témoins, deux pour les victimes, deux pour les avocats, et une trentaine de bureaux.
 
Il convient de noter que cette cérémonie d’inauguration du nouveau Tribunal de Grande Instance de Bangui est couplée avec celle de la remise de 6 véhicules tout terrain, d’un fourgon cellulaire pour le transport des détenus, 10 motocyclettes tout terrain acquis pour un montant total de près de 195 millions de francs CFA. 

Source: ACAP
    

   

LAISSER UN COMMENTAIRE