CENTRAFRIQUE : la Directrice Régionale ai de l’ONU Femmes a rencontré les femmes survivantes de violences

0
212

En séjour de travail dans la capitale centrafricaine, Mme Oulimata Sarr a rencontré ce lundi, 20 mai 2019, les femmes survivantes de violences.

Une vingtaine de femmes, toutes victimes de crise centrafricaine, se sont exprimées sur les différentes violences qu’elles ont subies, soit par les ex-séléka, soit par les anti-balaka, deux antagonistes dans la crise centrafricaine.

La rencontré s’est tenue dans les locaux du siège de l’ONG nationale LEVIER PLUS, une Ong partenaire de l’ONU Femmes.

Les femmes survivantes de violences en Centrafricaine se sont exprimées à tour de rôle. Chacune a pu témoigner les terribles atrocités subies.  Les violences ont touché leur famille. Certaines ont vu leurs maris torturés puis assassinés sur leurs yeux. D’autres ont été violées à tour de rôle par les assaillants.

Les affres sont terrifiantes à tel point que ces femmes gardent encore les séquelles. Aujourd’hui, celles-ci disent manquées cruellement de vrais moyens de subsistance « mon appui traditionnel est mon époux, mais après son assassinat, je n’ai aucun moyen pour subvenir à mes difficultés et celles de mes enfants » a souligné l’une des survivantes.

Les témoignages ont été pitoyables à telle enseigne que Mme Oulimata  Sarr s’est permise de se lever et serrer dans ses bras l’une des femmes.

Pour rappel ONU Femmes a aidé  à la construction de 4 espaces amicaux pour les femmes et les jeunes dont 3 déjà finalisés à Bangui,  la formation de 418 personnes (50 Forces de Défense et de Sécurité, 30 Ex-Combattants, 338 leaders des OSC et autorités locales sur la protection des droits des femmes et la prévention des VBG, La mise en place d’un Mécanisme d’Alerte Précoce dans 4 sites (3ème et 4ème Arrondissement de Bangui, Bambari et Bossangoa) et le référencement de et le rapportage de 183 cas de VBG (106 en 2017 et 77 en 2018) . Environ 11,950 personnes dont 4898 femmes sont sensibilisées lors des campagnes de sensibilisation porte à porte ou de masse.

 

Saint-Régis ZOUMIRI

LAISSER UN COMMENTAIRE