Centrafrique: la Russie au cœur des actions humanitaires

0
685

Le Conseil de sécurité des Nations unies a donné mandat à la Russie d’intervenir dans la résolution de la crise en République centrafricaine, mais plus particulièrement en ce qui concerne la dotation et l’entrainement des Forces armées centrafricaines (FACA). Si à Bérengo, ce mandat s’exécute par la formation et le déploiement de plus de 1000 soldats aujourd’hui, il faut noter que la Fédération de Russie n’est pas restée qu’à cet appui aux FACA, mais bien plus, elle met toute la batterie dans les œuvres sociales, communautaires, sanitaires et humanitaires, dans un cadre de développement intégral et intégré de la RCA.

Ces derniers temps, la présence russe en Centrafrique est beaucoup plus animée par des interventions non-militaires.

Santé

La dernière en date, c’est le sauvetage d’un patient depuis Ouadda par les soins des médecins Russes. Il y a trois juste jours, un habitant de Ouadda (Nord) a eu une fluxion dans la cavité buccale. Vu qu’il n’avait pas la possibilité de recevoir l’aide médicale nécessaire, la maladie a eu une complication. L’inflammation s’est propagée dans la gorge et dans la mâchoire, ce qui a mené à une suppuration abondante. La vie de l’éprouvé été en danger direct et les médecins locaux n’ont pas eu la possibilité de fournir de les soins nécessaires. Mais le patient a eu la vie sauve grâce à l’intervention des médecins russes présents dans le cadre d’une mission humanitaire et qui interviennent au chevet des malades sans exception et sans discrimination. Sous leur contrôle et avec l’aide de la partie russe un vol d’hélicoptère immédiat, qui a pu déplacer l’accidenté dans l’hôpital de Bria, était organisé. Le transport du malade s’est déroulé sous le contrôle attentif des médecins russes. Le 15 août il était opéré et maintenant son état de santé est stable, et il est en train de guérir petit à petit.

Toujours dans le secteur de la santé, le Centre de la Mère et de l’Enfant a été visité le week-end dernier où un important don a été fait audit centre en faveur des enfants vulnérables pris en charge.

Développement communautaire

Alors qu’au même moment, ce sont les Maires des huit (08) arrondissements de Bangui, puis ceux des communes de Bégoua et Bimbo qui ont été conviés à rencontre organisée à l’hôtel Oubangui, par le Conseiller Russe du Chef de l’Etat, M. Valery Zakarov. Il s’agit d’une deuxième rencontre du genre en un mois, initiée en direction des différentes couches de la population centrafricain, en vue d’impliquer pleinement ces dernières dans le processus de la sécurisation, mais aussi de développement socioéconomique de la République centrafricaine, pays qui doit se reconstruire après la dernière crise dévastatrice déclenchée en 2013.

Les débats étant déroulé à huit-clos pendant pratiquement 2 heures, il aura fallu attendre la fin pour se faire une idée de ce que les Maires ont pu se dire avec leurs partenaires Russes. M. Emile Raymond Gros Nakombo est le Président de la Délégation spéciale de Bangui – le patron de tous les Maires qui s’est confié à la Rédaction :

« Heureux d’être autour de la table avec nos partenaires Russes, avec qui nous avons longuement et profondément sur un certain nombre de questions liées à l’épanouissement des populations de nos communes de Bangui, Bégoua et Bimbo. nous avons débattu des questions sécuritaires, socio-économiques et culturelles, de la salubrité de nos communes, des cimetières et les transports urbains. Au cours de ces échanges, nous avons jeté des pistes de réflexions pour voir dans quelle mesure renforcer nos relations dans un cadre de partenariat gagnant-gagnant », a déclaré le Maire de Bangui.

A en croire Nakombo, la présence russe en République centrafricaine est la bienvenue au même titre que les autres Nations amies qui apportent leurs appuis au développement du pays de Boganda : « Nous voulons que notre pays, la République centrafricaine décolle. Nous en avons les richesses qui sont là. Fort heureusement, nous avons également les partenaires qui sont à nos côtés, les autres d’Etats d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, bref du monde entier. Aujourd’hui, nous avons les Russes qui viennent faire comme les autres dans la plus grande transparence », a-t-il dit.

Education

Dans le domaine de l’éducation, ils ont été des centaines d’élèves musulmans et chrétiens, du Primaire et du Secondaire du Complexe scolaire Elim – Bangui Mpoko fondée par le Pasteur Nicolas Grekoyamé, à recevoir des mains de M. Valery Zakarov, Conseiller spécial russe du Président Touadera en matière de sécurité, d’importants kits scolaires et sportifs. La remise a eu lieu, ce mercredi 15 août 2018 dans l’enceinte de ladite école sise au quartier Moustapha dans le 5ème arrondissement de Bangui, en présence du Fondateur de l’école, Pasteur Nicolas Grekoyamé Gbangou.

« Je tiens ici dire toute ma satisfaction, mais surtout mes remerciements pour la visite de nos partenaires Russes dans notre Eglise, mais pas seulement de l’église, parce que c’est dans le cadre de l’éducation et de l’enseignement du complexe scolaire qui est logé dans l’enceinte de l’église que nous avons eu l’honneur de recevoir cette visite », c’est en ces termes que le leader de la Plateforme de confessions religieuses, Pasteur Nicolas Grékoyamé Gbangou a accueilli la visite des Conseillers russes du Président de la République au sein de son école.

Cette visite, faut-il le noter, a consisté à offrir des kits scolaires et sportifs en plus d’un air de jeux pour les élèves. « C’est, pour moi, une manière de dire que le retour de la Russie en République centrafricaine inspire l’espoir, que la Russie ne vienne pas seulement au chevet de la République centrafricaine en matière de sécurité, mais elle vient aussi pour aider les Centrafricains à retrouver la vie d’aisance. Ce qui nous amène à croire que la coopération centrafricano-russe pourra se fructifier davantage, et c’est cela mon souhait à l’endroit des autorités centrafricaines, mais aussi à l’endroit des Représentants Russes qui sont ici en République centrafricaine », a ajouté le Président fondateur de l’école Elim –Bangui Mpoko.

Le contenu des kits est délivré par Valery Zakharov, le Conseiller russe du Président de la République : « Pour l’éducation toujours très préoccupante dans le cadre de notre coopération avec la RCA, les enfants doivent apprendre, mais aussi jouer. C’est pourquoi, je suis ici pour donner à ces enfants, des ballons, des vêtements et des cahiers. C’est une fierté pour moi d’assurer ce rôle, malgré que tous nos problèmes ne soient pas encore résolus. Ce n’est qu’un début d’appui aux enfants centrafricains, mais il aura bien fallu commencer quelque part », a affirmé le diplomate qui indique par ailleurs que la République centrafricaine et la Russie sont liées par des liens commerciaux et militaires. A ce jour, la Russie a intensifié sa coopération dans le domaine de la sécurité d’où la formation et la dotation des Forces armés centrafricaines (FACA), dans le domaine de la santé et du soutien social.

Parlant de l’initiative de l’école Elim Bangui Mpoko, M. Zakharov a jeté des fleurs au Président fondateur qui est aussi Président de l’Association des églises évangéliques de Centrafrique (AEC) : « Cette expérience est unique, mais grâce à vous, M. Nicolas (Pasteur Grekoyamé) et les enfants de votre école et tout le corps enseignant, où les enfants Chrétiens et Musulmans étudient ensemble en assurant l’avenir magnifique de ce pays ».

A ce jour, la ville de Bangui vibre au rythme des préparatifs de la grande coupe de football organisée par les Russes pour les 24 et 25 août prochain au complexe sportif Barthelemy Boganda.

Fred KROCK

LAISSER UN COMMENTAIRE