Discours de S.E.M. MA Fulin, Ambassadeur de la République Populaire de Chine en République Centrafricaine à l’occasion de la Fête nationale

0
391
M. Ma Fulin Ambassadeur de Chine en Centrafrique

SEM. Le Président de la République,

Honorable Président de l’Assemblée Nationale,

SEM le Premier Ministre,

Mesdames et Messieurs, les Présidents des Institutions républicaines,

M. le président de la Délégation spéciale de la ville de Bangui,

SEM le ministre des affaires étrangères,

Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement,

Mesdames et Messieurs les chefs de missions diplomatiques et consulaires et les Représentants des Organisations internationales, régionales et sous-régionales,

SEM le Représentant spécial du Secrétaire général des l’ONU et les autres responsables de la MINUSCA,

Mesdames et Messieurs les responsables des différents milieux,

Chers compatriotes,

Distingués invités, mesdames et messieurs,

Ce soir, nous sommes réunis pour fêter le 68è Anniversaire de la République Populaire de Chine. Je tiens d’abord à exprimer mes souhaits de bienvenue et de remerciement à tous les amis qui nous rejoignent pour célébrer notre fête nationale.

La fondation de la République Populaire de Chine au 1er octobre 1949 a complètement changé le sort du peuple chinois, et a entamé dès ce jour la marche grandiose vers la renaissance de la Nation chinoise. Depuis l’application de la politique de réforme et d’ouverture, la Chine a obtenu des réalisations mondialement remarquables, devenant ainsi la deuxième puissance économique du monde avec en même temps des progrès constants dans les domaines politique, social, culturel, ainsi qu’en terme de démocratie et de légalité. Plusieurs centaines de millions de personnes sont sorties de la pauvreté. Au cours de ces 5 dernières années qui suivent le 18è congrès du PCC, sous la ferme direction du comité central du parti ayant à sa tête le Camarade XI Jinping, la Chine a donné une impulsion encore plus énergétique à la réforme intégrale approffondie, à la construction intégrale de la société moyennement aisée, à la gouvernance légale intégrale et à l’application intégrale de la discipline rigoureuse du Parti lui-même. De nouveaux progrès ont été enregistrés dans tous les secteurs. Dans les 6 premiers mois de cette année, l’économie chinoise a réalisé une croissance de 6,9% ; Dans une douzaine de jours se tiendra le 19è Congrès du PCC. Cela constitue un évènement important pour la Chine qui se trouve actuellement à un moment crucial dans la réalisation définitive d’une société d’aisance moyenne globale, et donne surement une direction plus claire pour la réalisation de notre objectif de « Deux centenaires ».

Le développement de la Chine apporte de nouvelles opportunités au développement du monde et à la coopération internationale. La Chine, préconisant activement la conception des bénéfices mutuels et du gagant-gagnant, entretient de bonnes relations de coopération avec de divers pays du monde sur la base des Cinq principes de la coexistence pacifique. Ces dernières années, le partenariat stratégique global entre la Chine et l’Afrique ne cesse de s’approfondir, leur coopération pragmatique a enregistré de nouveaux résultats encourageants dans tous les domaines et à tous les niveaux. La prochaine réunion du Forum de coopération Chine-Afrique se tiendra à Pékin en 2018, de nouvelles mesures seront lancées en vue de promouvoir davantage la coopération entre les deux parties. Ce qui portera sans aucun doute les relations sino-africaines à un plus haut palier.

Mesdames et Messieurs,

Depuis la fin de la transition début 2016, la République Centrafricaine est entrée dans une nouvelle époque, la réalisation de la paix totale et la reconstruction nationale sont devenues les thèmes principaux. La Chine et la RCA sont nouées par des relations d’amitié traditionnelle et de coopération fructueuse. Je tiens encore une fois à réaffirmer que la Chine soutient fermement le Gouvernement centrafricain dirigé par le Président TOUADERA dans ses efforts inlassables pour la paix et le développement. Dans l’avenir, la Chine continuera à accorder dans la mesure du possible des aides plus importantes et plus élargies en faveur de la RCA en construisant plus de projets qui profitent au développement économique et social de celle-ci et à l’amélioration de la vie de sa population afin de consolider encore davantage les relations bilatérales entre les deux pays ainsi que l’amitié traditionnelle entre les deux peuples.

Vive la République Centrafricaine !

Vive la République Populaire de Chine !

Vive la coopération sino-centrafricaine !

(Ambassade de Chine)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE