Dix étrangers décorés pour leur rôle dans la réforme et l’ouverture de la Chine

0
177

Dix étrangers ont reçu mardi des médailles de l’Amitié pour la réforme de la Chine, pour leurs contributions remarquables à la réforme et à l’ouverture du pays au cours des quarante dernières années.

Le président Xi Jinping a notamment remis une médaille à Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial, lors d’un grand rassemblement à Beijing à l’occasion du 40e anniversaire de la réforme et de l’ouverture du pays.

Durant la réunion, le président a réaffirmé l’engagement de la Chine à s’ouvrir davantage au monde.

« La pratique de la réforme et de l’ouverture au cours des quarante dernières années a montré que l’ouverture apporte du progrès, alors que l’isolement engendre du retard », a déclaré Xi Jinping.

Le président s’est engagé à soutenir la mise en place d’un système commercial multilatéral ouvert, transparent, inclusif et non discriminatoire, à faciliter les échanges commerciaux et les investissements, et à promouvoir une plus grande ouverture dans le contexte de la mondialisation économique.

Xi Jinping et les six autres membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, ainsi que le vice-président Wang Qishan, ont participé à cette réunion présidée par le premier ministre Li Keqiang.

Au cours des quarante dernières années, la Chine a enregistré un taux de croissance annuel moyen du PIB d’environ 9,5 %, contribué à plus de 30 % de la croissance économique mondiale et sorti plus de 740 millions de personnes de la pauvreté, a rappelé Xi Jinping, en qualifiant ces quatre décennies de « processus glorieux ».

Il a indiqué que le pays se concentrera désormais sur la construction de « la Ceinture et la Route » des Nouvelles Routes de la soie avec d’autres pays et sur la mise en place d’une nouvelle plate-forme de coopération internationale, tout en poursuivant des mesures visant à promouvoir l’ouverture.

La Chine ne cherchera jamais à s’épanouir aux dépens des intérêts des autres pays, tout comme elle ne renoncera pas à ses intérêts légitimes, a déclaré Xi Jinping, en précisant que le développement de la Chine ne constituerait jamais une menace pour les autres nations, et que le pays ne rechercherait jamais l’hégémonie, quel que soit son niveau de développement.

Le développement de la Chine offre l’exemple d’une expérience réussie et de belles perspectives aux autres pays en développement dans leurs efforts de modernisation, et représente une contribution précieuse au progrès de la civilisation humaine, a-t-il souligné.

Wang Huning, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, a qualifié les récipiendaires de médailles de « vieux amis du peuple chinois » dans sa lecture d’une déclaration du Comité central du PCC et du Conseil d’État.

Il a déclaré que ces dix étrangers ont contribué de manière importante à la promotion des échanges et de la coopération entre la Chine et le reste du monde, et se sont vivement engagés dans le processus de réforme et d’ouverture de la Chine.

« Ils ont apporté des contributions remarquables à la réforme et à l’ouverture du pays », a-t-il noté.

Parmi les récipiendaires de cette médaille, le fondateur de Panasonic, Konosuke Matsushita, a grandement contribué à la modernisation de la Chine dans le secteur de l’électronique grâce au commerce et aux investissements.

Lee Kuan Yew, l’ancien premier ministre de Singapour qui est l’un des hommes politiques asiatiques les plus influents, a apporté sa contribution en partageant avec la Chine l’expérience réussie de Singapour en matière de gouvernance.

De nombreux Chinois se souviennent de Juan Antonio Samaranch, ancien président du Comité international olympique, pour sa grande contribution au retour de la Chine au sein du CIO, a-t-il déclaré.

Dans l’avant-propos de The Sleeping Giant Awakes, un livre rédigé par China Watch, le think tank du journal China Daily, Klaus Schwab a écrit que le Forum économique mondial avait été témoin du processus de développement de la Chine.

« Le changement apporté par la réforme et l’ouverture a été extraordinaire », a écrit M. Schwab.

« En quarante ans, la Chine s’est transformée, de pays essentiellement agricole doté d’une économie planifiée à un pays qui devrait devenir un chef de file de la quatrième révolution industrielle », a-t-il souligné.

Robert Lawrence Kuhn, expert chinois de premier plan et président de la Fondation Kuhn, a exprimé son grand honneur de recevoir cette médaille.

« En songeant à ma participation parmi les dix étrangers à qui la médaille de la réforme a été décernée, je vois que mon rôle a été de représenter l’importance de la communication internationale. Cela montre l’importance que la Chine attache à la communication avec le monde pour apprendre et pour raconter en retour sa véritable histoire nationale », a-t-il déclaré dans un reportage diffusé en direct de la cérémonie par la chaîne CGTN.

La remise de la médaille de l’Amitié à des étrangers démontre une fois de plus que la réforme et l’ouverture de la Chine sont étroitement liées à la communauté internationale, a souligné Ruan Zongze, vice-président exécutif et maître de recherches à l’Institut chinois d’études internationales, dans une interview accordée au China Daily.

La réforme et l’ouverture de la Chine ont bénéficié de l’appui de la communauté internationale, tout comme la paix et le développement du monde ont bénéficié de la croissance chinoise, a déclaré M. Ruan.

Il a ajouté que les dix lauréats ne représentent qu’un échantillon représentatif de millions d’étrangers ayant contribué à la réforme et à l’ouverture du pays.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn

LAISSER UN COMMENTAIRE