La Chine et l’Inde intensifient leurs discussions frontalières

0
197

La Chine et l’Inde ont accompli des « progrès positifs » lors du dernier cycle de discussions sur la détermination des frontières, qui s’est conclu samedi dernier. Les deux parties ont proposé une série de « propositions tournées vers l’avenir et réalisables » pour obtenir une « résolution précoce » du conflit frontalier qui les oppose depuis plusieurs décennies, a annoncé lundi le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le membre du Conseil des affaires d’Etat et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, et le conseiller indien à la Sécurité nationale, Ajit Doval, ont dirigé la 21e Rencontre des représentants spéciaux sur la question frontalière sino-indienne à Chengdu, la capitale de la province de Sichuan (sud-ouest).

Faisant écho au communiqué chinois, une note de presse du ministère indien des Affaires extérieures (MEA) a souligné samedi, que M. Wang et M. Doval avaient résolu d’intensifier les efforts pour parvenir le plus rapidement possible à une résolution juste, raisonnable et mutuellement acceptable de la question frontalière entre les deux pays.

24 novembre 2018 : le membre du Conseil des affaires d’Etat et ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le Conseiller indien à la sécurité nationale Ajit Doval lors de la 21e Rencontre des représentants spéciaux sur la question frontalière sino-indienne à Chengdu, la capitale de la province de Sichuan. [Crédit photo : ministère indien des Affaires extérieures]

Ces discussions surviennent alors que les relations sino-indiennes ont atteint une « importance stratégique » à la lumière de la situation internationale récente. Elles ont permis d’accomplir des « progrès positifs » à la suite du sommet informel entre le président Xi Jinping et le Premier ministre indien Narendra Modi à Wuhan au mois d’avril, qui ont mené les relations bilatérales dans « une nouvelle étape de développement ».

« Au cours de cette rencontre, les deux parties ont proposé une série de propositions et suggestions tournées vers l’avenir et réalisables sur le renforcement des négociations frontalières, le maintien de la paix et de la stabilité, ainsi que la promotion de la coopération dans les zones frontalières. Ainsi, les deux parties en général partagent des opinions et des points de vue similaire dans de nombreux domaines », a souligné Geng Shuang, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

« Les deux parties ont accepté de confier au Mécanisme opérationnel de consultation et de coordination sur les affaires frontalières sino-indiennes la charge de débuter les consultations pour des résultats rapides, de réviser les suggestions pertinentes proposées par les deux parties, de travailler de manière créative et de réaliser des études systématiques concernant les domaines et les éléments sur lesquels un consensus initial avait été trouvé lors des discussions [précédentes], afin de trouver le plus rapidement possible des solutions et des plans pour parvenir à des résultats spécifiques de travail et créer des conditions permettant de trouver une résolution finale à la question frontalière », a-t-il ajouté.

Source:french.china.org.cn

LAISSER UN COMMENTAIRE