La zone de libre-échange de Hainan dynamisera l’ouverture

    0
    185

    La Zone pilote de libre-échange (ZLE) de Chine (Hainan), approuvée par le Conseil des Affaires d’Etat, couvrira l’ensemble de l’île de Hainan. Le gouvernement envisage de faire de la zone un centre pour le commerce et le tourisme internationaux, ainsi que d’offrir des services et de soutenir le développement de l’initiative « La Ceinture et la Route » et d’autres stratégies nationales.

    Wang Shouwen, vice-ministre du Commerce, a déclaré qu’en tant que preuve tangible de la détermination de la Chine à s’ouvrir davantage et à promouvoir la mondialisation économique, l’île – d’une superficie de 35 400 kilomètres carrés – se verra accorder davantage d’autonomie pour adopter des réformes et accélérer le développement d’un environnement des affaires basé sur le droit, et qui soit international et propice.

    La ZLE de Hainan octroiera un traitement national avant établissement et effectuera une gestion par le biais d’une liste négative afin d’accroître l’ouverture, en particulier dans des domaines tels que la production de semences, la santé, les télécommunications, internet, l’aviation, l’économie maritime et la fabrication de véhicules à nouvelle énergie. Elle abolira les limites du ratio d’actionnariat pour les étrangers dans les secteurs de la sélection de nouvelles variétés de légumes et la production de semences. Le pouvoir d’approuver les investissements étrangers dans les services de télécommunication à valeur ajoutée sera transféré du gouvernement central à la province de Hainan. En outre, la ZLE de Hainan permettra aux sociétés étrangères de détenir jusqu’à 51 % du capital des sociétés d’assurance-vie et supprimera les restrictions relatives au ratio de participation étrangère dans la conception, la fabrication et la maintenance des navires et des aéronefs en général.

    Shen Danyang, vice-gouverneur de la province de Hainan, a annoncé que la province mettra en place et améliorera un système et un mécanisme de gestion des risques.

    Hormis Hainan, il existe 11 ZLE pilotes, notamment celles de Shanghai et dans les provinces du Guangdong et du Liaoning. Leur expérience dans des domaines tels que la réforme du système administratif, la gestion des investissements, la facilitation des échanges et l’innovation financière a été appliquée dans d’autres zones.

    Bi Jiyao, vice-président de l’Académie de recherche macroéconomique de Chine, relevant de la Commission nationale du développement et de la réforme de Chine, a déclaré que les nouvelles mesures inciteraient la ZLE de Hainan à accélérer et renforcer la connectivité des infrastructures et l’intégration régionale des entreprises de services et de fabrication avec les économies de l’Association de Nations de l’Asie du Sud-Est et d’autres pays et régions liés à l’initiative « La Ceinture et la Route ».

    « Une autre tâche principale de la ZLE de Hainan est de soutenir la facilitation des politiques et la construction d’infrastructures pour le développement du port franc de Hainan », a déclaré Chi Fulin, responsable de l’Institut pour la réforme et le développement de Chine, basé à Sanya. Il a ajouté que le développement de la ZLE de Hainan et du port franc devront se concentrer sur les entreprises de services et constituer une nouvelle plateforme pour le commerce des services sur le long terme.

    Source:french.china.org.cn

    LAISSER UN COMMENTAIRE