Le jeudi 29 novembre, une marche pour la paix et de soutien au gouvernement sera prévue dans la capitale centrafricaine

0
198

« La paix n’a pas de prix. Et n’y a pas un temps pour militer pour la paix. C’est dans ce sens que de milliers de Centrafricains ont manifesté la volonté de faire une marche pacifique ce jeudi 29 novembre 2018 dans la capitale centrafricaine. Les Centrafricains veulent, par cette action soutenir les initiatives du gouvernement et des partenaires tous azimut à apporter définitivement la sécurité et la paix dans le pays. »

Selon une source concordante, des milliers de centrafricains ont décidé de marcher dans la capitale centrafricaine demain 29 novembre 2018 au tour des slogans « pour la paix » et « pour les négociations ».
En effet, cette source signale que des milliers de personnes vont sortir demain dans les rues de la capitale de la République Centrafricaine sous les slogans en soutien du processus de Khartoum et de la coopération avec la Russie. Les organisateurs du défilé déclarent assurer l’ordre et offrent également à ceux qui le souhaitent, y compris les personnes handicapées, la possibilité de visiter l’évènement même à partir des alentours de Bangui et des périphéries.

Selon le programme, à 7h30, les participants se réuniront près du monument de la Paix au croisement Marabena avec des drapeaux en mains. Vers 8heure du matin la colonne se dirige vers l’Avenue de l’Indépendance qui se trouve près du bâtiment de l’Assemblée Nationale de Bangui pour chuter vers le monument de Barthélemy Boganda. Tout au long de la route de 4 kilomètres, la marche sera coordonnée par les organisateurs.

Vers 9 heures, devant l’Assemblée nationale, les marcheurs seront rencontrés par des artistes avec un programme de divertissement.
Durant la marche, les participants vont aussi observer une minute de silence en mémoire des victimes d’Alindao, de Bambari et de Batangafo. A la fin de cette marche, les participants auront l’occasion de transmettre un mémorandum à la MINUSCA, aux représentations diplomatiques accréditées en RCA et au Gouvernement.

Voilà une initiative enfin trouvée afin d’essayer d’apporter un brun de sécurité et de paix dans tout le pays. Les Centrafricains devront se lever comme un seul homme afin de dire non aux fauteurs de trouble, aux ennemis de la paix.

Des vies ont été lâchement sacrifiées, du sang versé. Trop c’est trop. C’est à travers de telles initiatives que nous montrerons aux yeux du monde que nous sommes un peuple souverain, un peuple digne de respect.

Déjà, des milliers de Centrafricains ont déjà manifesté leur volonté de participer à cette marche. Il est temps que ceux qui hésitent encore adhèrent à l’initiative pour le retour définitif de la paix dans le pays de Boganda.

KINDOLA Bertrand

LAISSER UN COMMENTAIRE