Les accusations d’ingérence chinoise dans les affaires intérieures des Etats-Unis sont infondées

0
163

Cui Tiankai, l’ambassadeur de Chine aux Etats-Unis, a répondu aux accusations, selon lesquelles son pays essaie de « pirater » les élections américaines de mi-mandat, qui auront lieu le mois prochain. Ses commentaires surviennent dans un contexte d’approfondissement de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Le président américain Donald Trump a accusé Beijing d’essayer d’influencer les élections américaines de mi-mandat contre le Parti républicain, mais il n’a toujours pas apporté de preuves en-dehors d’un encart acheté par la Chine dans un journal de l’Iowa, une pratique courante dans tous les gouvernements à travers le monde.

Dimanche, l’ambassadeur Cui Tiankai a déclaré sur Fox News : « Toutes ces accusations sont infondées. L’un des principes fondamentaux de la politique étrangère de la Chine est la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays. Nous avons été constants dans cette position. »

Washington et Beijing sont empêtrés dans un conflit commercial depuis plusieurs mois. Donald Trump menace de le renforcer encore en imposant potentiellement des droits de douane supplémentaires sur 267 milliards de dollars (231 milliards d’euros) de marchandises chinoises.

Cui Tiankai a déclaré que les Etats-Unis étaient fautifs pour avoir imposé en premier lieu des droits de douane unilatéraux : « Il est important de considérer, qui a initié cette guerre commerciale. Nous n’avons jamais voulu cela, mais si quelqu’un lance une guerre commerciale contre nous, nous devons répondre et défendre nos propres intérêts. »

L’administration Trump affirme que la Chine emploie des pratiques commerciales iniques à l’encontre des Etats-Unis, incluant l’utilisation de subventions pour saper les producteurs américains et forcer les entreprises américaines à dévoiler leurs secrets commerciaux pour faire des affaires avec la Chine. La Chine a toujours nié ces affirmations.

« Je pense que toutes ces accusations sur la façon dont la Chine s’est développée sont infondées et injustes envers le peuple chinois. Vous voyez, la Chine a 1,4 milliard d’habitants. Il est difficile d’imaginer, qu’un cinquième de la population mondiale puisse se développer et prospérer sans reposer principalement sur ses propres efforts, mais en volant ou en forçant d’autres pays à transférer leurs technologies… c’est tout simplement impossible », a ajouté Cui Tiankai.

Il existe également des tensions militaires entre les deux pays. Le mois dernier, deux navires militaires américain et chinois ont failli entrer en collision en mer de Chine méridionale, où les îles font l’objet de revendications territoriales.

« Ce ne sont pas les navires de guerre chinois, qui vont vers les côtes de Californie ou le Golfe du Mexique, a insisté Cui Tiankai. [Les navires américains sont] tellement proches des îles chinoises et tellement proches des côtes chinoises. Qui est à l’offensive ? Et qui est sur la défensive ? C’est pourtant clair. »

Malgré ces tensions, Donald Trump a souvent souligné les atomes crochus qu’il entretient avec le président chinois Xi Jinping et les deux dirigeants doivent se rencontrer le mois prochain, au Sommet du G20 à Buenos Aires.

Cui Tiankai a indiqué : « Il y a une bonne compréhension mutuelle et une bonne relation de travail entre les deux. J’espère et je suis sûr que cela va continuer. »

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn

LAISSER UN COMMENTAIRE