LETTRE OUVERTE DU PRESIDENT DE L’ONG INTERNATIONALE ANA, HAROUNA DOUAMBA AU PRÉSIDENT DE L’UNION AFRICAINE PAUL KAGAMÉ

0
410
A general view shows Chad’s President Idriss Deby addressing delegates during the 26th Ordinary Session of the Assembly of the African Union (AU) at the AU headquarters in Ethiopia’s capital Addis Ababa, January 31, 2016. REUTERS/Tiksa Negeri – RTX24TF2

« VOTRE DÉCISION DE QUITTER LA FRANCOPHONIE À FAIT DE VOUS CE QUE VOUS ÊTES AUJOURD’HUI. LE PEUPLE CENTRAFRICAIN EN A MARRE DE L’HYPOCRISIE DE L’UNION AFRICAINE »
Excellence monsieur le président Paul Kagamé, je n’ai pas pour habitude de saluer ou féliciter un président en exercice de l’Union Africaine car cette institution n’en est pas une pour moi. Mais depuis que vous présidez au rênes de cette institution, j’ai du revoir ma copie. Ce qui me motive surtout à vous féliciter c’est que vous êtes un homme de décision et un vrai panafricaniste. Félicitation monsieur le président, j’avoue que j’ai eu mal lorsque vous avez été choisi pour être à la tête de ce « grand machin » pour reprendre les propos du Général De Gaulle. En effet, j’ai eu mal parce que cette institution est aujourd’hui une plaie pour l’Afrique. Elle est à la limite, une honte pour le continent. Car cette institution est à la base de beaucoup de morts sur notre continent. Excellence, en vérité cette institution n’est plus respectée par les Africains eux-mêmes qui n’ont plus confiance à l’Union Africaine. Et voici que vous, un homme de décisions, homme intègre, un panafricaniste inconditionnel et homme d’honneur, qui grâce à votre volonté de travailler pour le bien-être de votre population, faites la fierté de tout le peuple Africain, vous êtes intéressé à l’UA. Excellence monsieur le président Paul Kagamé, cher grand frère, mon idole. Vous avez dit non à la France, pour avoir votre liberté et vous mettre au service de votre population. Vous avez dit non à cette France, qui vous a traité de génocidaire, vous avez dit non à cette France qui avait lancé un mandat d’arrêt international contre vous. Excellence monsieur le président, aujourd’hui, vous le président en exercice de l’Union Africaine, un Instrument pour la Gestion et la Protection des Intérêts Française en Afrique (IGPIFA). Oui, Monsieur le président, auriez-vous le courage, l’honneur et la dignité de dire encore non à la France et permettre à des millions d’Africains de croire à nouveau à l’Union Africaine ? Auriez vous le cran et la dignité qui vous caractérisent pour dire non à la manipulation en RCA ? Auriez vous le courage de dire non qu’un pouvoir élu démocratiquement après des élections souhaitées de tous ne passe pas aux mains ennemies entretenues par des exigences de mercenaires ? En auriez-vous le courage? Seriez-vous capable de dire à L’ONU que la MUNISCA à échoué en RCA ? Excellence, j’ai peur que votre mandat à la tête de l’UA ne soit une vengeance pour la France et ses complices dans le but de ternir votre Image qui est au plus haut niveau. Car vos prédécesseurs ont tous été des courtiers de la France sans exception aucune. Monsieur le président, nous devons dire une bonne fois stop à la crise Centrafricaine. Et que celui qui règne par les armes doit périr par les armes. Les FACA et les partenaires de défense qui sont la Russie, la Chine et les USA peuvent mettre fin immédiatement à cette crise, mais l’Union Européenne refuse de dialoguer avec des terroristes, L’ONU refuse de dialoguer avec des terroristes mais pourquoi l’Union Africaine à tendance à qualifié les terroristes Africains de rebelles ? Pis, elle initie même des dialogues avec des pouvoirs démocratiquement élus et des rebelles. Pourquoi monsieur le président ? Dans le cas de la RCA, je pense qu’en bonne intelligence, les terroristes veulent gagner du temps en faisant des propositions qu’aucun pays démocratique ne pourrait accepter. Je vous donne le schéma classique que vous ne semblez ignorer. Proposition de gouvernement de transition ou un gouvernement d’unité nationale, amnistie générale, programme de désarmement, démobilisation et de resocialisation etc… Excellence voici le scénario qui va être proposé et bien entendu refusé avec la dernière énergie par le gouvernement et le brave peuple Centrafricain. Alors, l’Union Africaine dans son jeu d’hypocrite proposera des sommets à n’en pas finir, UA 1, UA 2 et UA 3…or, nous serons déjà à la fin du mandat du Président Touadéra qui aura passé son mandat de sommet en sommets. Non excellence monsieur le président Paul Kagamé, les panafricanistes disent non, nous-nous sommes fait avoir dans les crises précédentes dans certains pays et maintenant nous disons non et non ça suffit.
Excellence monsieur le président, désolé, je suis Harouna Douamba, Président de l’ong Internationale ANA et président de la coalition Afrique engagée. Le but de cette lettre ouverte excellence, est de vous vous amener à réfléchir sur comment vous l’ennemi d’hier, êtes devenu subitement l’ami de confiance! Monsieur le président, sincèrement, quand je vous ai vu à l’Élysée, j’ai eu les larmes aux yeux et je me suis dit l’heure de la vengeance est arrivée et j’ai peur. Demandez au Président Macron d’inviter le Président Obiang à l’Élysée, car la France refuse sous prétexte que le président Obiang Nguema Mbasogo est un vrai panafricaniste qui refuse de vendre son pays et son continent pour des intérêts personnels. Et nous voyons tous comment le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de la Guinée Équatoriale est intraitable sur les questions de souveraineté. Pour votre part, ne vous laissez pas distraire. La souveraineté et l’intégralité territoriale de la RCA ne doivent être un sujet de négociation pour personne. Trouvez des logements pour les chefs terroristes au siège de l’AU, mais laissez le président Touadéra travailler pour le bonheur de son peuple. Excellence monsieur le président, cher grand frère, laissez moi vous dire que tous les panafricanistes ont les yeux rivés sur votre institution.

Espérant que ma lettre puisse arriver entre vos mains, veuillez agréer Monsieur le président, mes salutations les plus distinguées.

Ampliations:

Union Africaine Bangui

MUNISCA Bangui

Union Européenne Bangui

Ambassade Russie Bangui

Ambassade Chine Bangui

Ambassade des États-Unis Bangui

Présidence Centrafricaine Bangui

Fait à Tunis, le 30 AOÛT 2018

Le Président de L’ONG internationale ANA et président de la Coalition Afrique Engagée
HAROUNA DOUAMBA

LAISSER UN COMMENTAIRE