Ouverture du XIXe Congrès national du Parti communiste chinois

0
385
Le président chinois

Le 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) s’est ouvert mercredi, le 18 octobre. Le Secrétaire Général du Comité central du PCC, M. Xi Jinping a présenté un rapport intitulé « Assurer la victoire décisive dans la construction d’une société modérément prospère à tous les égards et œuvrer en vue du grand succès du socialisme à la chinoise pour une nouvelle ère ».

L’aspiration originelle et la mission des communistes chinois est de rechercher le bonheur du peuple chinois et le renouveau de la nation chinoise, a indiqué M. Xi à plus de 2.300 délégués présents à la plus importante réunion politique en cinq ans.

 

La Chine a élaboré un plan de développement en deux phases pour la période allant de 2020 au milieu du siècle, a déclaré M. Xi, le qualifiant de « vision stratégique du PCC pour le développement du socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère ».

Pendant la première phase allant de 2020 à 2035, grâce aux bases fournies par la mise en place de la société de moyenne aisance, le PCC poursuivra ses efforts visant à réaliser l’essentiel de la modernisation socialiste, selon le plan.

Pendant la deuxième phase, de 2035 au milieu du 21e siècle, en partant de cette modernisation réalisée pour l’essentiel, le PCC poursuivra ses efforts pendant encore 15 ans pour transformer la Chine en un grand pays socialiste moderne « prospère, puissant, démocratique, hautement civilisé, harmonieux et beau ».

 

Le plan en deux phases est basé sur l’objectif stratégique de développement en trois étapes visant à réaliser la modernisation socialiste, que le PCC a fixé en adoptant la politique de réforme et d’ouverture à la fin des années 1970.

Les deux premières étapes, qui visent à mettre la population à l’abri des besoins essentiels et à lui assurer une vie de moyenne aisance dans son ensemble, ont été réalisées avant la date prévue.

 

La lutte contre la pauvreté

« Faire entrer toutes les populations et régions pauvres dans une société de moyenne aisance avec l’ensemble du pays est un engagement solennel pris par notre Parti », a déclaré M. Xi. »Il faut mobiliser tout le Parti, tout le pays et toute la société, afin d’apporter une assistance ciblée aux démunis et de réaliser l’élimination ciblée de la pauvreté ».

La lutte pour éradiquer la pauvreté a enregistré des « résultats décisifs », si bien que plus de 60 millions d’habitants démunis sont sortis définitivement de la pauvreté, et que le taux de pauvreté a baissé, passant de 10,2% à moins de 4%, selon M. Xi.

La lutte contre la pauvreté constitue une priorité sur l’agenda du pays, qui s’est engagé à éradiquer la pauvreté d’ici 2020. A partir du début de la réforme et de l’ouverture, 700 millions de Chinois sont sortis de la pauvreté grâce aux efforts du pays.

« Nous devons assurer que d’ici 2020, toutes les populations rurales démunies et tous les districts pauvres, définis selon les critères en vigueur dans notre pays, sortent de la pauvreté, et que le problème de la pauvreté régionale soit résolu. Il s’agit donc là d’une véritable lutte pour éliminer définitivement la pauvreté, sans trucage des chiffres », a-t-il ajouté.

La Chine ne recherchera ni l’hégémonie ni l’expansion

Quel que soit le degré de développement qu’elle aura atteint, la Chine ne recherchera jamais l’hégémonie ni l’expansion, a déclaré Xi Jinping.

La Chine ne cherchera pas à se développer au détriment des intérêts d’autres pays, et son développement ne sera jamais une menace pour qui que ce soit, a-t-il souligné.

  1. Xi s’est ainsi exprimé lors de l’ouverture du 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

Selon lui, la Chine mène une politique de défense de nature défensive et poursuit indéfectiblement une politique extérieure indépendante de paix. Cependant, la Chine ne renoncera jamais à ses droits et intérêts légitimes.

« Personne ne doit s’attendre à ce que la Chine accepte quoi que ce soit allant à l’encontre de ses intérêts », a-t-il affirmé.

Selon M. Xi, la Chine développe activement des partenariats mondiaux et élargit la convergence d’intérêts avec les autres pays.

« Nous oeuvrons à défendre l’équité et la justice internationales et nous opposons aux actions imposant la volonté d’une partie sur une autre ou constituant une ingérence dans les affaires intérieures d’autrui, ainsi qu’à l’oppression des faibles par les plus forts », a-t-il souligné.

 

Pour un monde propre et beau

Xi Jinping a exhorté tous les pays à collaborer pour un monde propre et beau en s’attaquant au changement climatique via la coopération.

« Le PCC se dévoue toujours à sa mission d’apporter de nouvelles et plus grandes contributions à l’humanité », a déclaré M. Xi en présentant un rapport lors de la session d’ouverture du 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

  1. Xi a appelé tous les peuples à unir leurs efforts pour bâtir une communauté de destin pour l’humanité, et construire un monde beau et propre, caractérisé par l’ouverture, l’inclusion, la paix durable, la sécurité globale et la prospérité commune.

« Aucun pays n’est capable de répondre tout seul aux divers défis posés à l’humanité, de même qu’aucun pays ne peut se retirer sur une île déserte pour y vivre dans l’isolement », a-t-il noté.

Selon lui, la croissance de l’économie mondiale reste atone, le fossé entre les riches et les pauvres se creuse, les points chauds régionaux se succèdent, les questions du terrorisme, de la cyber-sécurité, des graves épidémies, du changement climatique et d’autres menaces de sécurité non conventionnelles continuent à s’étendre.

Quant au changement climatique, M. Xi a exhorté à édifier une société respectueuse de l’environnement et à coopérer pour faire face au changement climatique, afin de préserver la Terre pour assurer la survie de l’humanité.

« En incitant à la coopération internationale pour réagir aux changements climatiques, notre pays est devenu un important acteur, contributeur, et exemple à suivre pour l’édification de la civilisation écologique à l’échelle mondiale », a ajouté M. Xi.

Le PCC, vieux de 96 ans, compte plus de 89 millions de membres et plus de 4,5 millions d’organisations de base.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE